LE DIRECT
.

Faux bourgs


Le Bec en l'air, 2018

Description

Marseille fascine autant qu'elle dérange. Depuis 2009, Yohanne Lamoulère traque les soubresauts de la ville, en campe les désastres et brise ses représentations pour mieux les réinventer en compagnie de ceux qui l'habitent.

La photographe y enracine ses obsessions : les quartiers périphériques - qui sont pour elle le coeur vibrant de la cité -, la jeunesse, l'image de soi et le lien identitaire qu'on entretient avec son territoire. Tout ici est montré de la réalité de quartiers relégués, avec la précision teintée de poésie de ceux qui savent ce qu'ils photographient. En définitive, c'est bien une énergie particulière qui se dégage de ces « faux bourgs » et témoigne de leur appartenance universelle à des mondes intranquilles, ceux d'où surgissent pourtant des possibles, de l'amour et du rêve

L'oeuvre d'Yohanne Lamoulère

.

Faux bourgsYohanne LamoulèreLe Bec en l'air, 2018

Les dernières publications sur Yohanne Lamoulère

Yohanne Lamoulère: "J'ai l'impression de voler la beauté du monde"
1h
Yohanne Lamoulère: "J'ai l'impression de voler la beauté du monde"
Par les temps qui courent
LE 07/12/2018

Nous recevons la photographe à l’occasion de la parution de sa première monographie « Faux bourgs » aux éditions Le bec en l’air. Elle nous parle de Marseille,...

Les sentiments de Shéhérazade, enfant des rues de Marseille
59 min
Les sentiments de Shéhérazade, enfant des rues de Marseille
Une vie d'artiste
LE 01/09/2018

Jean-Bernard Marlin signe un sublime premier long-métrage "Shéhérazade", histoire d'amour entre deux adolescents des quartiers Nord de Marseille. Il a...

Numéro 40. Yohanne Lamoulère et les gens de Marseille Nord
1h
Numéro 40. Yohanne Lamoulère et les gens de Marseille Nord
Une vie d'artiste
LE 29/05/2017

Yohanne Lamoulère est née en 1980 à Nîmes, a vécu aux Comores, s'est installée dans les quartiers Nord de Marseille. Têtue, obsessive, elle photographie...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.