LE DIRECT
Couverture livre

Femmes d'Asie centrale


Mille et une nuits, 2004

Description

« Le commandant Massoud voulait réformer la société afghane et donner la possibilité, aux femmes d'ôter leurs tchadri, d'y retrouver une place et une activité. En signe de fidêlité à sa mémoire, je souhaite continuer à témoigner des vérites humaines.
Pour mon retour en Asie centrale, j'ai choisi d'y filmer des femmes Surtout des femmes, car elles sont souvent exemplaires. Traversant avec dignité les épreuves ; assumant le quotidien des existences, elles protègent les familles et donnent des chances à l'avenir d'être meilleur. Les femmes ont souvent prouvé leur résistance, parfois avec tant d'humilite qu'à l'heure des récompenses et des bonneurs on les oublie. En Afghanistan, nombreuses sont celles qui comptèrent dans la guerre contre l'oppresseur soviétique, mais y filmer les femmes reste difficile.
Ay Nord de l'Afghanistan, il est un petit pays d'Asie centrale avec lequel Massoud partagea un veritable lien : le Tadjikistan. Il y avait sa base arrière. Il y voyait des femmes dévoilées, actives, utiles à la société. C'est la-bas que j'allais filmer. Dans cette ex-République soviétique, les femmes sont entre deux mondes : celui du communisme avorté et celui de l'islam en crise. Et de 1992 à 1997, le pays fur profondément meurtri par une guerre civile.
J'ignorais alors que l'aventure serait si passionnante. »

CHRISTOPHE DE PONFILLY

La dernière publication sur Femmes d'Asie centrale

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......