LE DIRECT
Folie & poésie : selon Deleuze et Guattari

Folie & poésie : selon Deleuze et Guattari : le septième chant de Maldoror


Nouvelles éditions Lignes, 2018

Description

Que peut faire la pensée, que peut faire la psychanalyse avec la littérature ? De la littérature encore, répond simplement Alain Jugnon dans ce « Folie & Poésie selon Deleuze et Guattari », pour peu qu’on l’écrive et la lise comme on fait la révolution– une révolution poétique, au prix de quoi elle pourra être politique.

Deleuze et Guattari étaient des lecteurs sans pareils. C’est la raison pour laquelle Alain Jugnon les lit dans ce livre ; plus précisément, il lit avec eux Artaud et Kafka, Lacan et Klossowski, Büchner et Nietzsche. N’ont-ils pas assez lu Lautréamont ; il les lit pour eux, comme eux l’auraient lu, l’ajoutant à leurs lectures, avec les outils qu’ils ont créés pour lire. Nul mieux qu’Alain Jugnon n’articule les lectures nécessaires à la défaite de ce monde-ci et au surgissement d’un monde transformé :
« Deleuze et Guattari ont commencé à dire dans leur livre premier, L’Anti-Œdipe  : il n’y a plus de dialectique à penser ou bien d’histoires à raconter, mais il y aura des machines capitalistes et des machines désirantes, des guerres des sexes et des guerres des races, des combats de rue et des révolutions de palais, il y aura tout ça et plus encore, qui fera une bible humaine à revendre ou bien une philosophie populaire à inventer pour demain. » (A. J.)

La dernière publication sur Alain Jugnon

Tous fous, tous poètes ?
59 min
Poésie et ainsi de suite
LE 23/02/2018

Deux invités, et une certaine idée du délire, de la folie et de ce que la littérature peut bien y faire et peut bien leur devoir. Mary Dorsan répare patient...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.