LE DIRECT
Foujita et ses amis du Montparnasse

Foujita et ses amis du Montparnasse


Alternatives - Coll. Art en scène, 2010

Description

Foujita obtient son diplôme de peinture aux Beaux-Arts de Tokyo en 1910. Cent ans après, Sylvie Buisson, expert internationale de Foujita, raconte pourquoi et comment il eut l'idée géniale d'allier à sa culture natale japonaise celle des maîtres de l'Occident pour créer à Paris son propre style, unique, inimitable et si différent des autres. À Montparnasse, Foujita rencontre en un temps record Picasso, Modigliani, Vlaminck, Utrillo, Marie Laurencin, Derain, Dufy, Pascin, Kisling, Soutine, Segonzac, Max Jacob, Lhote, Apollinaire, Jean Cocteau, Cendrars... : leurs réseaux très cosmopolites se sont croisés.

À Montparnasse, la fête est permanente, mais on y travaille énormément. La vie de Foujita abordée ici sous l'angle de ses célèbres amitiés le démontre. 360 reproductions, oeuvres et documents (pour beaucoup inédits) soulignent l'exceptionnelle aventure de cette bande d'amis, les Montparnos, modernes, doués et déterminés à réussir à Paris, la capitale mondiale du Louvre, des impressionnistes et de Rodin. Ici, pour la première fois, les Années Folles, la plus créative période artistique du XXe siècle, sont racontées vues par le plus grand artiste que le Japon ait offert à la France, Foujita. (Quatrième de couverture)

Les oeuvres de Sylvie Buisson

Foujita : Peindre dans les années folles

Foujita : peindre dans les années follesSylvie Buisson et Anne Le DiberderFonds Mercator (Bruxelles) / Culturespace (Paris), 2018

Foujita inéditsSylvie BuissonA l'encre rouge, 2007

Les dernières publications sur Sylvie Buisson

Les Années folles - La vie réinventée (5/8) : La vie curieuse de Foujita
59 min
La Compagnie des oeuvres
LE 13/01/2020

Le peintre Tsugouharu Foujita (1886-1968) a su trouver un style qui ne se voulait "ni japonais, ni occidental", dans les Paris des années 1920. Retour...

image par défaut
58 min

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.