LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Georges de La Tour : le maître des nuits


Cohen & Cohen éditeurs, 2018
Description

L'oeuvre immense de Georges de La Tour (1593-1652) est une reconquête de l'histoire de l'art. Tombé rapidement dans l'oubli après sa mort, ce peintre lorrain estimé de Louis XIII, du cardinal de Richelieu et d'éminents collectionneurs du Grand Siècle, connaît aujourd'hui une renommée universelle.

Son oeuvre traduit une culture picturale d'autant plus complexe à analyser que la formation de l'artiste demeure une énigme. Italienne pour certains historiens, nordique pour d'autres, caravagesque pour la plupart, elle s'est probablement déroulée en Lorraine et surtout à Paris, dans les dernières années du règne d'Henri IV et les débuts de la Régence, au sein d'un foyer artistique encore peu étudié, en partie sclérosé par le maniérisme finissant mais nourri d'une forte tradition réaliste venue des Flandres et certainement ouvert aux innovations favorisées par la circulation des artistes et des modèles, et les échanges dynastiques.

C'est la conviction de l'auteur de ce livre, d'autant plus affirmée que les liens de La Tour avec Paris sont indéniables et qu'aucune trace de sa présence à Rome, Anvers ou Utrecht n'a été retrouvée.

Avec seulement deux tableaux datés et très proches, la chronologie de l'oeuvre de Georges de La Tour est également difficile à appréhender. Elle se décompose sur le plan stylistique en deux grands moments : une première période majoritairement diurne, suivie d'une autre où La Tour s'impose comme un maître incomparable des « nuits ». La toile de fond de cette production n'est pas indifférente : c'est la guerre de Trente Ans et la mainmise du roi de France sur la Lorraine ducale.

Ce livre a été conçu à la fois comme un récit de la vie de Georges de La Tour, fondé sur des documents d'archives, et comme une confrontation de ses compositions - originaux, toiles réputées d'atelier, copies - avec les oeuvres d'autres artistes des XVIe et XVIIe siècles, guidée par le souci d'inscrire cet art dans les courants de son temps tout en en soulignant l'irréductible singularité. (4e de couverture)

L'oeuvre de Robert Fohr

Les dernières publications sur Georges de La Tour : le maître des nuits
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......