LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Histoire du blasphème en Occident : fin XVIe-milieu XIXe siècle

Histoire du blasphème en Occident : fin XVIe-milieu XIXe siècle


Albin Michel (réédition 2015), 1998
Description

A évoquer le blasphème, on voit aussitôt surgir tout un monde de marins, de charretiers, d'artisans et de soldats. Jarnidieu, palsambleu, morbleu et autres jurons sont à tout propos dans la bouche de ces soudards, fanfarons, athées, anticléricaux, ainsi que les nomment les théologiens et les magistrats. C'est en rencontrant la répression du blasphème dans les codes disciplinaires maritimes qu'Alain Cabantous, professeur d'histoire moderne à l'Université de Paris I-sorbonne et historien de la mer, a entrepris une enquête systématique sur la parole impie, entre les Réformes et le premier XIXe siècle. Par fidélité au second commandement " Tu ne prononceras pas en vain le nom de Dieu ", une véritable police de la langue veille à la stabilité d'un monde dans lequel sacré et profane sont profondément liés. Révélateurs de la non- ou mal-croyance, de la violence, des codes d'une corporation, le blasphème constitue un fait social qui mobilise la parole et ses usages, les pouvoirs ecclésiastique, politique et judiciaire, les structures et les représentations des sociétés de l'Europe moderne. Ainsi l'histoire du " péché de langue " rejoint celle des multiples procédures mises en œuvre pour christianiser l'Occident et adoucir les mœurs. S'il semble s'effacer au XIXe siècle, il n'y a là qu'apparence : la parole blasphématoire témoigne de ce qui, pour chaque époque, demeure sacré.

- Présentation de l'éditeur - 

La dernière publication sur Histoire du blasphème en Occident : fin XVIe-milieu XIXe siècle
Ce jour-là, même Dieu se reposa
50 min
Le Cours de l'histoire
LE 07/10/2021
Jour sanctifié par le christianisme, le dimanche est traditionnellement consacré au recueillement pieux. À partir du XVIIIe siècle, le jour du Seigneur...
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......