LE DIRECT

Ishiro Honda : humanisme monstre


Rouge profond, 2018

Description

En 1954, Godzilla envahit les écrans de l'archipel et fait triompher un tout nouveau genre cinématographique : le kaiju eiga (films de monstres géants). Propulsé comme spécialiste de la science-fiction, Ishiro Honda livre une oeuvre où l'espèce humaine affronte les kaiju (Rodan, La Guerre des Monstres, Mothra contre Godzilla) et les menaces venues de l'espace (Prisonnières des Martiens, Gorath, Invasion Planète X), avant de subir elle-même des mutations irréversibles (L'Homme-H, Matango). Dominée par l'ombre du champignon nucléaire, son importante filmographie se nourrit d'espoir et d'utopies (Latitude Zero, Les Envahisseurs attaquent), l'imposant comme un artiste de l'anticipation et de l'apocalypse captant les incertitudes de son peuple à une époque de changements politiques et socio-économiques. Premier ouvrage français consacré au maître japonais, dont la vie et son travail au service du septième art sont minutieusement restitués, ce volume comprenant plus de quatre cents illustrations se clôt sur plusieurs entretiens réalisés avec d'anciens collaborateurs du cinéaste. (4e de couverture)

L'oeuvre de Fabien Mauro

La dernière publication sur Fabien Mauro

Sabres et Dragons : Ishiro Honda et Nikkatsu
59 min

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.