LE DIRECT
Israël et ses deux murs : les guerres ratées de Tsahal

Israël et ses deux murs : les guerres ratées de Tsahal


L'Harmattan

Description

Le premier mur symbolique (les armes nucléaires israéliennes) n'a pas dissuadé les armées arabes de déclencher des conflits comme en 1973. La grosse bombe qui ne dissuade pas les groupuscules armés de commettre des attentats au coeur d'Israël, n'a pas non plus dissuadé les combattants armés qui ont défié l'armée israélienne durant 5 semaines de guerre en 2006. Quelle stratégie adopterait Israël si le mur de séparation, commencé par Ariel Sharon, échouait à son tour ? Peut-on dire que les Israéliens sont face à des « non-dissuadables » ? Comment les leaders arabes ont-ils oeuvré face à l'arsenal de l'Etat hébreu ? Pourquoi la dissuasion israélienne n'a-t-elle pas empêché Sadate de déclencher la guerre ? Face aux groupes de combattants armés, dans quel sens s'oriente la doctrine de la dissuasion israélienne ? Telles sont les questions auxquelles je consacre ce volume dédié à l'échec de la rational deterrence theory, en particulier au Moyen-Orient. Les éléments de réponses à ces questions apportent une clarification sur les raisons des guerres et les motifs de paix entre Arabes et Israéliens durant plusieurs décennies. -4e de couverture-

À venir dansDans    secondess