LE DIRECT
J'ai tant vu le soleil

J'ai tant vu le soleil


Gallimard. Coll. Blanche, 2020

Description

Présentation de la maison d'édition :

«De son vivant, personne n’a su exactement quels gens il voyait, quels livres il lisait, quels voyages il faisait. Il se dérobait d’instinct, usait sans cesse de diminutifs, d’acronymes, d’anagrammes, changeait de langue et de nom au point d’en avoir adopté plus de deux cents : Dominique, Mocenigo, Bombet, Cotonet, Esprit, William Crocodile, Choppier des Ilets, le comte de l’Espine, F. de Lagenevais et bien sûr Stendhal, dont il fait son nom de plume en 1817. Tous sont le même Henri Beyle multiplié à l’infini comme le serait l’image déformée d’Orson Welles dans la grande scène finale des miroirs de La Dame de Shanghai. La police de Fouché, le très efficace ministre de Napoléon, n’explique pas tout. Stendhal s’amuse. Il s’invente en facétieux, par jeu, par moquerie peut-être, par pudeur certainement. "Comment m’amuserai-je quand je serai vieux, si je laisse mourir la bougie qui éclaire la lanterne magique?"»

Les oeuvres d'Emmanuel de Waresquiel

J'ai tant vu le soleil

J'ai tant vu le soleilEmmanuel de WaresquielGallimard. Coll. Blanche, 2020

Les dernières publications sur Emmanuel de Waresquiel

Revivons-nous les conflits du passé ?
54 min
Le Cours de l'histoire
LE 06/03/2020

1789, la Commune de Paris, les années 1930, Mai 68 : revivons-nous les conflits du passé ? Que vaut la comparaison des conflits du passé et ceux de notre...

Les derniers feux de l’Ancien Régime
52 min
Répliques
LE 26/08/2017

Tout en reconnaissant une dette immense à l'égard de la Révolution, Alain Finkielkraut débat aujourd'hui avec ses invités de la "douceur de vivre" des...

Existe-t-il une tradition française des cabinets noirs ?
5 min
La Question du jour
LE 27/03/2017

En accusant François Hollande d’orchestrer les fuites dans la presse sur ses dossiers judiciaires, François Fillon a utilisé l’expression de « cabinet...

Les derniers feux de l’Ancien Régime
52 min
Répliques
LE 18/02/2017

Tout en reconnaissant une dette immense à l'égard de la Révolution, Alain Finkielkraut débat aujourd'hui avec ses invités de la "douceur de vivre" des...

image par défaut
59 min
image par défaut
59 min
image par défaut
3 min
image par défaut
59 min
image par défaut
1h
image par défaut
1h

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close