LE DIRECT
Je twitte donc je suis : l'art de gouverner selon Trump

Je twitte donc je suis : l'art de gouverner selon Trump


Fayard, 2020

Description

Donald J. Trump
@realDonaldTrump

En fait, toute ma vie, mes deux atouts ont été ma stabilité mentale et le fait que j'étais, genre, vraiment intelligent...
7:25 - 6 janv. 2018

13 421

C'est le nombre de tweets que Donald Trump a publiés depuis qu'il siège à la Maison-Blanche.

Autoproclamé  l'« Ernest Hemingway des 140 signes », ce président hors norme ne peut  s'empêcher de pianoter sur son téléphone sécurisé. Avec ses deux pouces,  il critique, vilipende et terrorise la planète entière. « Crétin », «  psycho », « pourri » font désormais partie du lexique présidentiel, sans  parler de l'accusation de « Fake News ! », qu'il utilise sans cesse.

Cette litanie de tweets  est à l'image de la présidence de Donald Trump : déroutante. L'homme  fascine autant qu'il répugne. Incroyable bête électorale au flair  redoutable, ce trublion politique reste difficilement saisissable. Mais,  qu'on le veuille ou non, ce chef d'Etat omniprésent, imprévisible et  outrancier structure aujourd'hui le paysage politique américain.

Obscure est sa pensée politique. Populiste ? Nationaliste ? Ou tout simplement pragmatique ?

Entre élucubrations et éructations, les tweets  de Trump forment un croquis inédit, une silhouette plus qu'un portrait.  Leur analyse, couplée à celle de ses rapports avec son entourage et son  administration, de ses décisions et de ses sorties dans les médias,  éclaire le logiciel politique de ce président transgressif.

Guillaume Debré montre avec brio comment Donald Trump façonne, jour après jour, un nouvel art de gouverner.

La dernière publication sur Guillaume Debré

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close