LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Couverture de Jorge Semprun, L'écriture de la vie - Gérard de Cortanze - éditions Folio

Jorge Semprun, L’écriture de la vie


Folio, 2004
Description

Déporté à Buchenwald, Jorge Semprun est libéré par les troupes de Patton, le 11 avril 1945. L'étudiant du lycée Henri-IV, le lauréat du concours général de philosophie, le jeune poète qui connaît déjà tous les intellectuels parisiens découvre à Buchenwald ce qui n'est pas donné à ceux qui n'ont pas connu les camps : vivre sa mort. Un temps, il va croire qu'on peut exorciser la mort par l'écriture. Mais écrire renvoie à la mort. Pour s'arracher à ce cercle vicieux, il sera aidé par une femme, bien sûr, et peut-être par un objet très prosaïque : le parapluie de Bakounine, conservé à Locarno. Dans ce tourbillon de la mémoire, mille scènes, mille histoires rendent ce livre sur la mort extrêmement vivant. Semprun aurait pu se contenter d'écrire des souvenirs, ou un document. Mais il a composé une œuvre d'art, où l'on n'oublie jamais que Weimar, la petite ville de Goethe, n'est qu'à quelques pas de Buchenwald.

Les dernières publications sur Jorge Semprun, L’écriture de la vie
Le ministre de personne
58 min
La Compagnie des oeuvres
LE 11/05/2020
Né dans une famille de grands bourgeois espagnols aux apparences proustiennes, Jorge Semprun sera résistant, déporté, clandestin, écrivain, scénariste...
Le ministre de personne
57 min
La Compagnie des auteurs
LE 20/02/2017
Né dans une famille de grands bourgeois espagnols aux apparences proustiennes, Jorge Semprun sera résistant, déporté, clandestin, écrivain, scénariste...
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......