LE DIRECT
L'Atelier du roman n°63. Parlons du français

L'Atelier du roman n°63. Parlons du français


Flammarion, 2010

Description

Parlons du français. Parlons donc aussi de ce qui, se présentant sous les habits du français, se métamorphose, comme touché par une baguette magique, en non-langue. Nous sommes conquis par l'anglais. Certes. Cherchons-en les causes. Essayons de comprendre, de nous expliquer la raison d'être et la signification profonde de cet immense événement culturel. Ne cessons pas de crier notre colère, ni de rire de cette situation à la fois cocasse et sinistre, encore moins d'intervenir pour arrêter et encore, oui " et encore ", car c'est exactement ça l'Histoire, pour renverser la tendance. Cependant tenons compte du fait que la victoire actuelle de l'anglais n'obéit pas à la fameuse dialectique du maître et de l'esclave. Les entrailles de toutes les langues, dominantes comme dominées, sont aujourd'hui rongées par le même poison : de langues de civilisation (uniques) elles se transforment en langues de communication (interchangeables et créolisables sans vergogne). Toutes les langues, l'anglais inclus, tendent vers le bas, vers " l'utile ", l'uniformément simple (vivent les nouvelles technologies !), la négation du passé et de la richesse humaine. Parlons du français. Autrement dit, inscrivons le sort du français (et évidemment de toutes les langues) parmi les questions qui jugeront, dans l'avenir le plus proche, de notre survie en tant que sujets libres et civilisés.

  • Présentation de l'éditeur -

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.