LE DIRECT
La dernière bulle : comment Wall Street a phagocyté Obama et a fabriqué une fausse reprise

La dernière bulle : comment Wall Street a phagocyté Obama et a fabriqué une fausse reprise


Mille et une nuits, 2009

Description

Le 15 septembre 2008, la banque américaine Lehman Brothers fait faillite. La bombe des subprimes éclate au grand jour. Le krach financier se propage à l'ensemble de l'économie, plongeant le monde dans une crise globale, encore plus grave que celle de 1929. Largement responsables des dérives du capitalisme, banquiers et financiers ont réclamé sans vergogne l'aide des contribuables et des Etats pour sauver le système. Des trillions de dollars sont généreusement distribués par la Fed et les banques centrales. Moins d'un an après le krach, Wall Street et les financiers se sont refaits, ils s'octroient de faramineux bonus et cherchent par tous les moyens à relancer la machine à spéculer. On a nationalisé leurs pertes pour qu'ils puissent reprivatiser leurs profits. Ils sont pour une bonne part à l'origine de l'explosion des dettes publiques et de la formation d'une nouvelle, d'une dernière bulle dont ils s'emploient à tirer le maximum de profits. Jean-Michel Quatrepoint, qui annonçait dès l'été 2008 la crise globale, raconte comment le lobby financier - c'est-à-dire Wall Street, les grandes banques et la Réserve fédérale américaine - ont lié les mains de Barack Obama, afin d'éviter toute réforme en profondeur du système. Il décrypte le jeu dangereux de ce lobby des lobbies qui ne pense qu'à ses intérêts et nous a fabriqué une fausse reprise. -4e de couverture-

La dernière publication

États-Unis. Primaires présidentielles : les caractéristiques du début de campagne.
8 min
Les Enjeux internationaux
LE 12/02/2016

On est loin du but (les conventions n’auront lieu que mi- et fin juillet) et les différents caucus et primaires ne se ressemblent pas. Néanmoins, des traits...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.