LE DIRECT
La musique à Venise de Olivier Lexa

La musique à Venise


Actes Sud, 2015

Description

Quatrième de couverture :

Il n'existait pas de grand livre d'art consacré à la musique vénitienne : le voici. Il nous montre que, dans la Cité des Doges, les sons et les couleurs de la lagune sont partout : à l'opéra, chez Monteverdi, Cavalli et jusque dans les célèbres concertos de Vivaldi. Cet ouvrage richement illustré permet au lecteur de découvrir comment Venise a inventé l'opéra public - véritable étendard de l'exubérance baroque mêlant poésie, musique, peinture, architecture et danse. À cette époque, les arts ne connaissaient pas de frontières : le chant se peignait et l'on peignait pour la scène ; au centre de ses fameuses Noces de Cana, Véronèse se représentait lui-même, accompagné de Tintoret et de Titien, tous trois non pas en train de peindre mais de jouer de la musique...

Parallèlement à l'émergence, dans ses ospedali, de la première grande école instrumentale d'Occident, en exportant son modèle de spectacle lyrique dans l'Europe entière, la Sérénissime a accouché de rien de moins que la musique moderne. Nulle autre cité ne pouvait engendrer de si profondes mutations artistiques, dont les traces sont aujourd'hui encore visibles partout.

Les oeuvres d'Olivier Lexa

Monteverdi et Wagner: Penser l'opéra

Monteverdi et Wagner : penser l'opéraOlivier LexaArchives Karéline éditions, 2017

La dernière publication sur Olivier Lexa

Venise, XVIIIème : un crépuscule en musique
59 min
Juke-Box
LE 20/10/2018

De Vivaldi à Nicola Porpora via le grand castrat Farinelli, Juke-Box se plonge dans la production musicale de la "Sérénissime", cité du jeu et de l'insouciance,...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.