LE DIRECT
Là où les tigres sont chez eux

Là où les tigres sont chez eux


Zulma, 2008

Description

Eléazard von Wogau, le héros inquiet de cette incroyable forêt d'histoires savamment enchevêtrées, est un français, obscur écrivain, vague correspondant de presse domicilié au fond du Nordeste brésilien, dans la ville fantôme d'Alcantara, relique des fastes de l'Empire portugais. Spécialiste à ses heures de l'encyclopédiste allemand Athanase Kircher, sorte de Vinci de l'époque baroque, on lui adresse un jour à des fins d'édition une fascinante biographie de Kircher écrite en français par un de ses disciples. Ce manuscrit autographe totalement inédit, "exhumé lors d'un récent récolement à la bibliothèque nationale de Palerme" est l'oeuvre, remarquable en tout point malgré certaines invraisemblances, de Caspar Schott, un obscur jésuite allemand. Commence alors pour Eléazard une enquête à travers les savoirs et les fables qui n'est pas sans incidences sur sa vie privée. Comme si l'extraordinaire plongée dans l'univers baroque d'Athanase Kircher dont on découvre peu à peu la fantastique quête cachée, se répercutait par anamorphoses dans l'espace et le temps à travers les aventures croisées d'autres personnages, entre autres Elaine, l'ex épouse du narrateur archéologue en mission improbable en territoire indien, Moéma, sa fille toxicomane, Nelson, jeune gamin infirme des favelas de Pirambu qui fomente une vengeance (son père ayant chu dans la cuve d'une fonderie, ses employeurs, avant de chasser, lui ont offert un rail de la fournée macabre en le lui présentant comme son père). Nous sommes en Amérique, au Brésil, dans le pays des pâmoisons et des démesures. Nous sommes aussi dans la terra incognita d'un roman monstre construit en 32 parties, chacune s'ouvrant sur un chapitre de la biographie inédite d'Athanase Kircher et flanqué de plusieurs récits qui s'entrecroisent et se succèdent sans liens apparents, celui d'Elaine en expédition dans la jungle découvrant une tribu vierge du monde depuis des siècles mais qui use du latin dans ses rituels, de Moéma la jeune fille suicidaire livrée à un affabulateur, du gouverneur diabolique de Maranao. Peu à peu, au fil d'aventures palpitantes qui se conjuguent à tous les temps, tandis que la biographie d'Athanase Kircher, le "maître des cents savoirs", ancêtre de l'égyptologie et de la vulcanologie, inventeur du microscope et de la lanterne magique, géomètre qui calcula les dimensions de l'arche de Noé, de la tour de Babel ou du Temple de Salomon, linguiste polyglotte et astronome, grand voyageur devant l'éternel, se déroule de chapitre en chapitre, se dessine à nos yeux comme à nos esprits la figure impensable, pur joyau baroque, qui relierait fatalement la vie et les savoirs, la vérité et les fables, l'attente et le mystère, comme si l'univers entier - celui d'Eléazar von Wogau -, était en état précipité de big-bang dans ce roman fabuleusement audacieux et drôle. - extrait de la présentation de l'éditeur - (date de publication : 21 août 2008)

Les dernières publications sur Jean-Marie Blas de Roblès

Jean-Marie Blas de Roblès : "«Pied-noir» était une insulte des journalistes anticolonialistes pour stigmatiser les Français d’Algérie qui l’ont récupéré comme étendard"
21 min
Le Réveil culturel
LE 23/10/2017

Entretien avec Jean-Marie Blas de Roblès qui signe un roman parcourant la vie d'une famille ancrée dans l'histoire de la guerre d'Algérie et questionnant...

De l'archéologie à la littérature
44 min
Les Discussions du soir avec Jean-Christophe Rufin
LE 23/06/2017

Jean-Christophe Rufin reçoit Jean-Marie Blas de Roblès, philosophe et écrivain, auteur notamment de "En Libye, sur les traces de Jean-Raimond Pacho"

image par défaut
23 min
image par défaut
59 min
image par défaut
30 min
image par défaut
1h
image par défaut
30 min

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.