LE DIRECT
La Quarantaine

La Quarantaine - Page 2


Gallimard, 1995

Description

"Que reste-t-il des émotions, des rêves, des désirs quand on disparaît ? L'homme d'Aden, l'empoisonneur de Harrar sont-ils les mêmes que l'adolescent furieux qui poussa une nuit la porte du café de la rue Madame, son regard sombre passant sur un enfant de neuf ans qui était mon grand-père ? Je marche dans toutes ces rues, j'entends le bruit de mes talons qui résonne dans la nuit, rue Victor-Cousin, rue Serpente, place Maubert, dans les rues de la Contrescarpe. Celui que je cherche n'a plus de nom. Il est moins qu'une trace moins qu'un fantôme.Il est en moi, comme une vibration, comme un désir, un élan de l'imagination, un rebond du cœur, pour mieux m'envoler. D'ailleurs je prends demain l'avion pour l'autre bout du monde. L'autre extrémité du temps."

Les dernières publications sur J.M.G. Le Clézio

image par défaut
59 min
image par défaut
13 min
image par défaut
2h37
image par défaut
1h
image par défaut
1h
image par défaut
2h07
image par défaut
1h
image par défaut
2h07
image par défaut
1h

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close