LE DIRECT
La rebellion française. mouvements populaires et conscience sociale : 1661-1789

La rebellion française. mouvements populaires et conscience sociale : 1661-1789


Le Seuil, 2002

Description

La France rébellionnaire, entre Fronde et Révolution. Jean Nicolas analyse la violence populaire, dans ses dimensions libératoires, passéistes et novatrice. Croisant les approches sociologie, anthropologie, économie, le livre parcourt un champ jusque-là peu exploré : la vie au jour le jour, avec les cris pour le pain, la contrebande du sel et du tabac, la grève à la fabrique. On se mobilise aussi sur d'autres enjeux moins immédiats, autour de certitudes et d'espérances, tout ce que recouvrent les mots dignité, liberté pour l'individu porté par le groupe, pour la collectivité réduite, ou élargie. Place aux irréductibles, à tous les Non jetés à la face des hiérarchies et des pouvoirs. La rébellion constitue un mode qui a fait du heurt et de la rupture le principe du changement dans l'espace français. - Quatrième page de couverture - (date de publication : Janvier 2002)

La dernière publication

Paysans en colère : un siècle de révoltes
59 min
Concordance des temps
LE 09/03/2019

Aujourd'hui c'est sur le monde paysan au XXe siècle que nous concentrons notre attention, sur les nombreuses protestations brutales qui l'ont parcouru...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.