LE DIRECT
La rue et l'e-rue

La rue et l'e-rue : nouvelles contestations citoyennes


Sous la direction de Petia Gueorguieva et Anna Krasteva
L'Harmattan, 2015

Description

En quelques années, les mobilisations protestataires, dans la rue comme dans l'e-rue, des réseaux sociaux, à travers le monde, se sont «banalisées». Cette e-rue des réseaux sociaux Facebook et Twitter, en particulier, s'est affirmée comme lieu et moyen, pour le citoyen ordinaire, de diffusion d'opinions et d'appels protestataires, devenant ainsi une plateforme de mobilisations - des mobilisations qui connaissent des diffusions rapides d'une région à l'autre, d'un continent à l'autre.

Ainsi, les protestataires turcs ont importé des répertoires d'autres mouvements et inspirent de nouvelles contestations au Brésil. Les citoyens mécontents défient les pouvoirs en Italie, en Bulgarie, comme en Chine. Le Maroc, considéré comme un cas particulier par rapport aux mobilisations du Printemps arabe, connaît aussi des mobilisations contestataires.

Au-delà d'un rejet commun, celui des élites établies, considérées comme illégitimes et corrompues, les vagues protestataires connaissent des issues différentes et restent ancrées dans des spécificités locales. Souvent, la transformation des protestations en contestation politique institutionnalisée est difficile. Parfois, si l'institutionnalisation a lieu, elle ne prend pas la forme d'une force progressiste et démocratique.

Ce volume enrichit les analyses des protestations civiles et articule des analyses des exemples récents en Bulgarie, Roumanie, Turquie, Maroc, Chine, et Italie.

La dernière publication sur La rue et l'e-rue : nouvelles contestations citoyennes

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......