LE DIRECT
La science au pluriel

La science au pluriel : essai d'épistémologie pour les sciences impliquées


Quae, 2015

Description

Plusieurs hypothèses en épistémologie sont formulées dans cet ouvrage pour penser et agir sur le pluralisme des sciences. Léo Coutellec propose de construire un espace de réflexion critique sur ce qu'il nomme la science impliquée. Nom d'une science qui prend acte de sa responsabilité, attentive aux conséquences, une science qui ouvre la possibilité d'un questionnement sur ses finalités, qui ne revendique plus sa neutralité axiologique pour affirmer son objectivité, la science impliquée vise au partage des savoirs et des pouvoirs liés à ces savoirs. Pour l'auteur, l'enjeu est de doter la science d'un nouveau principe démocratique qui permettrait, non pas de la sortir de la tourmente sociétale dans laquelle elle semble être prise, mais de la penser au pluriel dans la profondeur de son implication radicale au réel. Sa réflexion épistémologique sur les sciences rejoint celle de l'éthique.

Issu d'une conférence donnée à l'occasion du 20e anniversaire du groupe Sciences en questions, ce petit ouvrage renouvelle les réflexions épistémologiques et philosophiques au sein de la démarche scientifique et notre façon de penser la responsabilité dans les sciences.

Les dernières publications sur Léo Coutellec

A la veille de La Marche, quelle place pour les sciences dans la société en 2017 ?
57 min
La Méthode scientifique
LE 21/04/2017

Quelles mutations ont marqué les caractéristiques de l’esprit scientifique d'aujourd'hui ? Qu’est-ce qui caractérise la science contemporaine et qu’est...

image par défaut
58 min
Continent sciences
LE 18/04/2016

L’affaire du séisme d’Aquila en Italie

image par défaut
57 min
Continent sciences
LE 28/03/2016

La Slow Science appelle les citoyens à devenir coproducteurs d'un nouveau modèle scientifique pour construire une science citoyenne.

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.