LE DIRECT
La Sexualité. Cours donné à l'université de Clermont-Ferrand (1964)  suivi de Le Discours de la sexualité. Cours donné à l'université de Vincennes (1969)

La Sexualité. Cours donné à l'université de Clermont-Ferrand (1964) suivi de Le Discours de la sexualité. Cours donné à l'université de Vincennes (1969) - Page 3


Seuil , 2018

Description

Michel Foucault avait engagé le projet d’une histoire de la sexualité dès les années 1960, et lui avait notamment consacré deux cours, jusqu’ici inédits.
Le premier, donné à Clermont-Ferrand en 1964, s’interroge sur les conditions d’apparition, en Occident, d’une conscience problématique et d’une expérience tragique de la sexualité, ainsi que de savoirs qui la prennent pour objet. Partant d’une réflexion sur l’évolution du statut des femmes et du droit du mariage, ce cours aborde l’ensemble des savoirs sur la sexualité, de la biologie ou l’éthologie à la psychanalyse.
Le second, donné à Vincennes en 1969, prolonge en même temps qu’il déplace ces interrogations. Foucault s’y intéresse en détail à l’émergence d’un savoir biologique sur la sexualité et à la manière dont celle-ci a été investie dans un ensemble d’utopies au long des XIXe et XXe siècles : utopies transgressives de Sade à Histoire d’O., utopies intégratives, visant à réconcilier la société et la nature sexuelle de l’Homme, de Fourier à Marcuse. C’est l’occasion pour Foucault d’approfondir sa généalogie critique du double thème de la sexualité naturelle et de la libération sexuelle, engagée dès 1964 mais qui prend d’autant plus de sens après Mai 1968.
Ces cours sont deux jalons essentiels pour une archéologie de la sexualité comme expérience moderne. On y découvre un Foucault qui n’hésite pas à faire jouer les données biologiques sur la sexualité contre une certaine conception étriquée du sujet humain ; un Foucault attentif à maintenir le potentiel transgressif contenu dans l’expérience sexuelle et à analyser les conditions économiques, sociales et épistémologiques de sa constitution récente en objet de savoir et en enjeu politique.Michel Foucault avait engagé le projet d’une histoire de la sexualité dès les années 1960, et lui avait notamment consacré deux cours, jusqu’ici inédits.
Le premier, donné à Clermont-Ferrand en 1964, s’interroge sur les conditions d’apparition, en Occident, d’une conscience problématique et d’une expérience tragique de la sexualité, ainsi que de savoirs qui la prennent pour objet. Partant d’une réflexion sur l’évolution du statut des femmes et du droit du mariage, ce cours aborde l’ensemble des savoirs sur la sexualité, de la biologie ou l’éthologie à la psychanalyse.
Le second, donné à Vincennes en 1969, prolonge en même temps qu’il déplace ces interrogations. Foucault s’y intéresse en détail à l’émergence d’un savoir biologique sur la sexualité et à la manière dont celle-ci a été investie dans un ensemble d’utopies au long des XIXe et XXe siècles : utopies transgressives de Sade à Histoire d’O., utopies intégratives, visant à réconcilier la société et la nature sexuelle de l’Homme, de Fourier à Marcuse. C’est l’occasion pour Foucault d’approfondir sa généalogie critique du double thème de la sexualité naturelle et de la libération sexuelle, engagée dès 1964 mais qui prend d’autant plus de sens après Mai 1968.
Ces cours sont deux jalons essentiels pour une archéologie de la sexualité comme expérience moderne. On y découvre un Foucault qui n’hésite pas à faire jouer les données biologiques sur la sexualité contre une certaine conception étriquée du sujet humain ; un Foucault attentif à maintenir le potentiel transgressif contenu dans l’expérience sexuelle et à analyser les conditions économiques, sociales et épistémologiques de sa constitution récente en objet de savoir et en enjeu politique.Michel Foucault avait engagé le projet d’une histoire de la sexualité dès les années 1960, et lui avait notamment consacré deux cours, jusqu’ici inédits.
Le premier, donné à Clermont-Ferrand en 1964, s’interroge sur les conditions d’apparition, en Occident, d’une conscience problématique et d’une expérience tragique de la sexualité, ainsi que de savoirs qui la prennent pour objet. Partant d’une réflexion sur l’évolution du statut des femmes et du droit du mariage, ce cours aborde l’ensemble des savoirs sur la sexualité, de la biologie ou l’éthologie à la psychanalyse.
Le second, donné à Vincennes en 1969, prolonge en même temps qu’il déplace ces interrogations. Foucault s’y intéresse en détail à l’émergence d’un savoir biologique sur la sexualité et à la manière dont celle-ci a été investie dans un ensemble d’utopies au long des XIXe et XXe siècles : utopies transgressives de Sade à Histoire d’O., utopies intégratives, visant à réconcilier la société et la nature sexuelle de l’Homme, de Fourier à Marcuse. C’est l’occasion pour Foucault d’approfondir sa généalogie critique du double thème de la sexualité naturelle et de la libération sexuelle, engagée dès 1964 mais qui prend d’autant plus de sens après Mai 1968.
Ces cours sont deux jalons essentiels pour une archéologie de la sexualité comme expérience moderne. On y découvre un Foucault qui n’hésite pas à faire jouer les données biologiques sur la sexualité contre une certaine conception étriquée du sujet humain ; un Foucault attentif à maintenir le potentiel transgressif contenu dans l’expérience sexuelle et à analyser les conditions économiques, sociales et épistémologiques de sa constitution récente en objet de savoir et en enjeu politique.Michel Foucault avait engagé le projet d’une histoire de la sexualité dès les années 1960, et lui avait notamment consacré deux cours, jusqu’ici inédits.
Le premier, donné à Clermont-Ferrand en 1964, s’interroge sur les conditions d’apparition, en Occident, d’une conscience problématique et d’une expérience tragique de la sexualité, ainsi que de savoirs qui la prennent pour objet. Partant d’une réflexion sur l’évolution du statut des femmes et du droit du mariage, ce cours aborde l’ensemble des savoirs sur la sexualité, de la biologie ou l’éthologie à la psychanalyse.
Le second, donné à Vincennes en 1969, prolonge en même temps qu’il déplace ces interrogations. Foucault s’y intéresse en détail à l’émergence d’un savoir biologique sur la sexualité et à la manière dont celle-ci a été investie dans un ensemble d’utopies au long des XIXe et XXe siècles : utopies transgressives de Sade à Histoire d’O., utopies intégratives, visant à réconcilier la société et la nature sexuelle de l’Homme, de Fourier à Marcuse. C’est l’occasion pour Foucault d’approfondir sa généalogie critique du double thème de la sexualité naturelle et de la libération sexuelle, engagée dès 1964 mais qui prend d’autant plus de sens après Mai 1968.
Ces cours sont deux jalons essentiels pour une archéologie de la sexualité comme expérience moderne. On y découvre un Foucault qui n’hésite pas à faire jouer les données biologiques sur la sexualité contre une certaine conception étriquée du sujet humain ; un Foucault attentif à maintenir le potentiel transgressif contenu dans l’expérience sexuelle et à analyser les conditions économiques, sociales et épistémologiques de sa constitution récente en objet de savoir et en enjeu politique.

Les oeuvres de Michel Foucault

Les dernières publications sur Michel Foucault

Mon oeil ! (2/4) : Foucault, l’œil du pouvoir
58 min
Les Chemins de la philosophie
LE 30/01/2018

"Voir sans être vu", serait-ce le rêve du pouvoir ?

La Nuit rêvée de Daniel Defert - Entretien 3/3
8 min
Les Nuits de France Culture
LE 07/01/2018

La Nuit rêvée de Daniel Defert - Entretien 3/3 par Albane Penaranda

Éloge paradoxal de Michel Foucault à travers les Ménines
25 min
Les Nuits de France Culture
LE 07/01/2018

En 2003, dans la dix-septième de ces "Histoires de peintures", Daniel Arasse s'intéressait à l'inévitable anachronisme de la relation de l'historien de...

Michel Foucault : "Je me suis demandé si l’analyse que j'avais faite sur la prison ne pouvait pas être transposée à la sexualité"
35 min
Les Nuits de France Culture
LE 07/01/2018

C'était dans un "Après-midi de France Culture" dont Michel Foucault était l'invité, à l'occasion de la parution de "La volonté de savoir", premier tome...

Daniel Defert : "Ce n'est pas tant le militantisme que le drame du Sida qui a modifié la perception des homosexuels"
41 min
Les Nuits de France Culture
LE 07/01/2018

Lors de ce deuxième entretien, Daniel Defert nous dit pourquoi, après que le sida ait emporté Michel Foucault en 1984, il créa AIDES, la première association...

Punir ou guérir ? Le crime et le criminel par Michel Foucault
30 min
Les Nuits de France Culture
LE 07/01/2018

"Le crime et le criminel" par Michel Foucault, quatrième temps de la série "Punir ou guérir, justice et psychiatrie" proposée par Philippe Nemo dans "Les...

Daniel Defert : "Michel Foucault était d'une intelligence foudroyante mais d'une modestie très réelle et sincère"
42 min
Les Nuits de France Culture
LE 07/01/2018

Premier entretien de Daniel Defert pour sa "Nuit rêvée", le sociologue, compagnon de Michel Foucault, fondateur de l'association AIDES, revient sur ses...

Nuits de France Culture du samedi 6 au vendredi 12 janvier 2018
LE 06/01/2018

Albane Penaranda reçoit Daniel Defert. Il a composé pour cette nuit, un programme d'archives qui raconte une existence dont, dit-il, il n'avait pas rêvé...

Huit leçons lues (5/8) : Leçon inaugurale de Michel Foucault
59 min
Les Cours du Collège de France
LE 28/12/2017

Quelle est cette volonté de vérité dans nos discours, qui a traversé tant de siècles de notre histoire ? demande Michel Foucault dans sa leçon inaugurale....

"Racisme d'Etat" : derrière l'expression taboue, une réalité discriminatoire
LE 24/11/2017

Le ministre de l'Education a annoncé vouloir porter plainte contre un syndicat ayant dénoncé le "racisme d'Etat". Encore débattue dans le champ de la sociologie,...

En Afrique les milliardaires se lancent dans la philanthropie
4 min
La Revue de presse des Matins du samedi
LE 04/11/2017

Dans la revue de presse cette semaine, ces nouveaux business-man africains qui veulent réduire les inégalités, les réflexions de Michel Foucault sur le...

Foucault et le néolibéralisme : aux origines de la controverse
Conférences
Maison de la Recherche en Sciences Humaines
LE 07/09/2017

Revenir sur l’accomplissement de cette aventure intellectuelle, et surtout prendre la mesure de la diversité théorique et de l’intensité politique de ses...

Huit leçons lues (5/8) : Leçon inaugurale de Michel Foucault
59 min
Les Cours du Collège de France
LE 19/08/2017

Quelle est cette volonté de vérité dans nos discours, qui a traversé tant de siècles de notre histoire ? demande Michel Foucault dans sa leçon inaugurale....

Daniel Defert : "J'avais milité avec Foucault, donc AIDES était comme un travail de deuil à travers un travail militant"
1h20
Les Nuits de France Culture
LE 18/06/2017

En 2000, dans "Continent Sciences", Éric Favereau recevait Daniel Defert, agrégé de philosophie et sociologue. Daniel Defert, fut, pendant vingt ans le...

Heure de culture française - Les utopies réelles ou lieux et autres lieux, par Michel Foucault (1ère diffusion : 07/12/1966)
35 min

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.