LE DIRECT
La Sexualité. Cours donné à l'université de Clermont-Ferrand (1964)  suivi de Le Discours de la sexualité. Cours donné à l'université de Vincennes (1969)

La Sexualité. Cours donné à l'université de Clermont-Ferrand (1964) suivi de Le Discours de la sexualité. Cours donné à l'université de Vincennes (1969) - Page 5


Seuil , 2018

Description

Michel Foucault avait engagé le projet d’une histoire de la sexualité dès les années 1960, et lui avait notamment consacré deux cours, jusqu’ici inédits.
Le premier, donné à Clermont-Ferrand en 1964, s’interroge sur les conditions d’apparition, en Occident, d’une conscience problématique et d’une expérience tragique de la sexualité, ainsi que de savoirs qui la prennent pour objet. Partant d’une réflexion sur l’évolution du statut des femmes et du droit du mariage, ce cours aborde l’ensemble des savoirs sur la sexualité, de la biologie ou l’éthologie à la psychanalyse.
Le second, donné à Vincennes en 1969, prolonge en même temps qu’il déplace ces interrogations. Foucault s’y intéresse en détail à l’émergence d’un savoir biologique sur la sexualité et à la manière dont celle-ci a été investie dans un ensemble d’utopies au long des XIXe et XXe siècles : utopies transgressives de Sade à Histoire d’O., utopies intégratives, visant à réconcilier la société et la nature sexuelle de l’Homme, de Fourier à Marcuse. C’est l’occasion pour Foucault d’approfondir sa généalogie critique du double thème de la sexualité naturelle et de la libération sexuelle, engagée dès 1964 mais qui prend d’autant plus de sens après Mai 1968.
Ces cours sont deux jalons essentiels pour une archéologie de la sexualité comme expérience moderne. On y découvre un Foucault qui n’hésite pas à faire jouer les données biologiques sur la sexualité contre une certaine conception étriquée du sujet humain ; un Foucault attentif à maintenir le potentiel transgressif contenu dans l’expérience sexuelle et à analyser les conditions économiques, sociales et épistémologiques de sa constitution récente en objet de savoir et en enjeu politique.Michel Foucault avait engagé le projet d’une histoire de la sexualité dès les années 1960, et lui avait notamment consacré deux cours, jusqu’ici inédits.
Le premier, donné à Clermont-Ferrand en 1964, s’interroge sur les conditions d’apparition, en Occident, d’une conscience problématique et d’une expérience tragique de la sexualité, ainsi que de savoirs qui la prennent pour objet. Partant d’une réflexion sur l’évolution du statut des femmes et du droit du mariage, ce cours aborde l’ensemble des savoirs sur la sexualité, de la biologie ou l’éthologie à la psychanalyse.
Le second, donné à Vincennes en 1969, prolonge en même temps qu’il déplace ces interrogations. Foucault s’y intéresse en détail à l’émergence d’un savoir biologique sur la sexualité et à la manière dont celle-ci a été investie dans un ensemble d’utopies au long des XIXe et XXe siècles : utopies transgressives de Sade à Histoire d’O., utopies intégratives, visant à réconcilier la société et la nature sexuelle de l’Homme, de Fourier à Marcuse. C’est l’occasion pour Foucault d’approfondir sa généalogie critique du double thème de la sexualité naturelle et de la libération sexuelle, engagée dès 1964 mais qui prend d’autant plus de sens après Mai 1968.
Ces cours sont deux jalons essentiels pour une archéologie de la sexualité comme expérience moderne. On y découvre un Foucault qui n’hésite pas à faire jouer les données biologiques sur la sexualité contre une certaine conception étriquée du sujet humain ; un Foucault attentif à maintenir le potentiel transgressif contenu dans l’expérience sexuelle et à analyser les conditions économiques, sociales et épistémologiques de sa constitution récente en objet de savoir et en enjeu politique.Michel Foucault avait engagé le projet d’une histoire de la sexualité dès les années 1960, et lui avait notamment consacré deux cours, jusqu’ici inédits.
Le premier, donné à Clermont-Ferrand en 1964, s’interroge sur les conditions d’apparition, en Occident, d’une conscience problématique et d’une expérience tragique de la sexualité, ainsi que de savoirs qui la prennent pour objet. Partant d’une réflexion sur l’évolution du statut des femmes et du droit du mariage, ce cours aborde l’ensemble des savoirs sur la sexualité, de la biologie ou l’éthologie à la psychanalyse.
Le second, donné à Vincennes en 1969, prolonge en même temps qu’il déplace ces interrogations. Foucault s’y intéresse en détail à l’émergence d’un savoir biologique sur la sexualité et à la manière dont celle-ci a été investie dans un ensemble d’utopies au long des XIXe et XXe siècles : utopies transgressives de Sade à Histoire d’O., utopies intégratives, visant à réconcilier la société et la nature sexuelle de l’Homme, de Fourier à Marcuse. C’est l’occasion pour Foucault d’approfondir sa généalogie critique du double thème de la sexualité naturelle et de la libération sexuelle, engagée dès 1964 mais qui prend d’autant plus de sens après Mai 1968.
Ces cours sont deux jalons essentiels pour une archéologie de la sexualité comme expérience moderne. On y découvre un Foucault qui n’hésite pas à faire jouer les données biologiques sur la sexualité contre une certaine conception étriquée du sujet humain ; un Foucault attentif à maintenir le potentiel transgressif contenu dans l’expérience sexuelle et à analyser les conditions économiques, sociales et épistémologiques de sa constitution récente en objet de savoir et en enjeu politique.Michel Foucault avait engagé le projet d’une histoire de la sexualité dès les années 1960, et lui avait notamment consacré deux cours, jusqu’ici inédits.
Le premier, donné à Clermont-Ferrand en 1964, s’interroge sur les conditions d’apparition, en Occident, d’une conscience problématique et d’une expérience tragique de la sexualité, ainsi que de savoirs qui la prennent pour objet. Partant d’une réflexion sur l’évolution du statut des femmes et du droit du mariage, ce cours aborde l’ensemble des savoirs sur la sexualité, de la biologie ou l’éthologie à la psychanalyse.
Le second, donné à Vincennes en 1969, prolonge en même temps qu’il déplace ces interrogations. Foucault s’y intéresse en détail à l’émergence d’un savoir biologique sur la sexualité et à la manière dont celle-ci a été investie dans un ensemble d’utopies au long des XIXe et XXe siècles : utopies transgressives de Sade à Histoire d’O., utopies intégratives, visant à réconcilier la société et la nature sexuelle de l’Homme, de Fourier à Marcuse. C’est l’occasion pour Foucault d’approfondir sa généalogie critique du double thème de la sexualité naturelle et de la libération sexuelle, engagée dès 1964 mais qui prend d’autant plus de sens après Mai 1968.
Ces cours sont deux jalons essentiels pour une archéologie de la sexualité comme expérience moderne. On y découvre un Foucault qui n’hésite pas à faire jouer les données biologiques sur la sexualité contre une certaine conception étriquée du sujet humain ; un Foucault attentif à maintenir le potentiel transgressif contenu dans l’expérience sexuelle et à analyser les conditions économiques, sociales et épistémologiques de sa constitution récente en objet de savoir et en enjeu politique.

Les oeuvres de Michel Foucault

Les dernières publications sur Michel Foucault

Cours de Michel Foucault au Collège de France 5/5 : La société civile
2002Cours de Michel Foucault au Collège de France 5/5 : La société civile
LE 21/07/2016

En 1979, Michel Foucault initiait un cours au Collège de France intitulé "Naissance de la biopolitique". Grâce à des enregistrements amateurs, France Culture...

Cours de Michel Foucault au Collège de France 4/5 : Le gouvernement libéral
2002Cours de Michel Foucault au Collège de France 4/5 : Le gouvernement libéral
LE 21/07/2016

En 1979, Michel Foucault initiait un cours au Collège de France intitulé "Naissance de la biopolitique". Grâce à des enregistrements amateurs, France Culture...

Cours de Michel Foucault au Collège de France 3/5 : Homo economicus
2002Cours de Michel Foucault au Collège de France 3/5 : Homo economicus
LE 21/07/2016

En 1979, Michel Foucault initiait un cours au Collège de France intitulé "Naissance de la biopolitique". Grâce à des enregistrements amateurs, France Culture...

Cours de Michel Foucault au Collège de France 2/5 : La vérité du marché
2002Cours de Michel Foucault au Collège de France 2/5 : La vérité du marché
LE 21/07/2016

En 1979, Michel Foucault initiait un cours au Collège de France intitulé "Naissance de la biopolitique". Grâce à des enregistrements amateurs, France Culture...

Cours de Michel Foucault au Collège de France 1/5 : La critique de la raison gouvernementale
2002Cours de Michel Foucault au Collège de France 1/5 : La critique de la raison gouvernementale
LE 21/07/2016

En 1979, Michel Foucault initiait un cours au Collège de France intitulé "Naissance de la biopolitique". Grâce à des enregistrements amateurs, voici un...

Aux vingt ans de la mort de Michel Foucault, colloque à la Bibliothèque Nationale de France
2004Aux vingt ans de la mort de Michel Foucault, colloque à la Bibliothèque Nationale de France
LE 21/07/2016

La 6 novembre 2004 est organisé un colloque à la BNF autour de la publication de deux cours de Michel Foucault, "Sécurité, territoire et population" (1978)...

Contre Foucault ?
29 min
Contre Foucault ?
La Suite dans les idées
LE 02/07/2016

Et si, sur la vérité, Foucault avait tout faux ? C'est la thèse du philosophe Jacques Bouveresse qui mobilise Nietzsche pour réaffirmer la différence fondamentale...

Il y a 40 ans: "Surveiller et punir"
8 min
Il y a 40 ans: "Surveiller et punir"
Le Journal des idées
LE 26/05/2016

Un colloque international débute aujourd’hui à la Cour de cassation autour du livre de Michel Foucault : Surveiller et punir, paru il y a quarante ans

image par défaut
52 min
Michel Foucault dans la Pléiade
Répliques
LE 21/05/2016

Répliques du 21 mai 2016

image par défaut
Michel Foucault: un féminisme à contre-courant. Laurie Laufer et Arianna Sforzini
LE 11/04/2016

En complément à la série Hors-Champs dédiée à Michel Foucault, la philosophe et psychanalyste Laurie Laufer et la philosophe Arianna Sforzini évoquent...

Michel Foucault (2/5) : Les enjeux théoriques de l'oeuvre de Foucault: Jean Birnbaum et Philippe Artières
45 min
Michel Foucault (2/5) : Les enjeux théoriques de l'oeuvre de Foucault: Jean Birnbaum et Philippe Artières
Hors-champs
LE 22/03/2016

Rencontre entre l’historien Philippe Artières et le journaliste Jean Birnbaum, pour ce deuxième Hors-Champs dédié à Michel Foucault. Ce soir il s’agira...

Michel Foucault (1/5) : L'énigme Foucault: Daniel Defert et Fréderic Gros
44 min
SERIEMichel Foucault (1/5) : L'énigme Foucault: Daniel Defert et Fréderic Gros
Hors-champs
LE 21/03/2016

Qui est Michel Foucault ? Philosophe, historien, psychologue, politologue et militant, sa renommée n’a pas rendu moins énigmatique le héraut de la French...

image par défaut
1h35
image par défaut
image par défaut

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.