LE DIRECT
couv

La Trace et l'aura : vies posthumes d'Ambroise de Milan (IVe - XVIe siècle) - Page 5


Seuil, 2019

Description

C’est à l’histoire d’une mémoire disputée que nous convie ce livre, moins pour faire récit des manipulations du souvenir que pour dresser l’inventaire des résistances du passé. Peut-être aussi pour tenter de rendre sensible l’épaisseur des temps par quelques expériences narratives…
Le souvenir est celui d’Ambroise, élu évêque de Milan en 377, à l’époque où la ville est l'une des capitales de l’Empire romain. Contemporain de cette bascule d’un temps dans l’autre qu’est l’Antiquité tardive, Ambroise instaure une grande séparation entre ceux qui croient au Christ et ceux qui n’y croient pas. Jouant la ville contre le palais, le peuple contre la cour, il fait de la lutte contre l’hérésie la cause d’une Église défendant l’inviolabilité du domaine de Dieu face au pouvoir impérial.
Héros de la romanité continuée, champion de la liberté de l’Église, saint patron de la ville et protecteur céleste de sa conscience civique, Ambroise n’a cessé de hanter l’histoire de Milan, depuis le temps des évêques carolingiens jusqu’à la Contre-Réforme catholique, et bien au-delà encore. Partant sur les traces de ses vies posthumes, ce livre propose une enquête sur la manière dont se façonnent, en longue durée, et de manière heurtée, contradictoire et toujours conflictuelle, les identités collectives. S’y révèle, chemin faisant, une archéologie du gouvernement des modernes, buttant sur l’origine liturgique de tout pouvoir et la violence constitutive à toute fondation.

- Présentation de l'éditeur -

Les dernières publications sur Patrick Boucheron

L’inconscient européen (2/5) : Une approche clinique du terrorisme est-elle possible ?
43 min
SÉRIEL’inconscient européen
Matières à penser
LE 18/12/2018

L’inconscient européen, ce sont à la fois les spectres qui hantent l’Europe et la manière de les affronter. Les invité-e-s de cette semaine ne se payent...

Au nom du peuple (5/5) : Ferons-nous assez de bruit ?
44 min
SÉRIEAu nom du peuple
Matières à penser
LE 07/12/2018

Cette expression, on sait d’où elle vient. Avant d’être un slogan, ce fut, et c’est toujours, un pilier de tout système démocratique. Depuis la constitution...

Au nom du peuple (4/5) : Comment rester peuple ?
44 min
SÉRIEAu nom du peuple
Matières à penser
LE 06/12/2018

Cette expression, on sait d’où elle vient. Avant d’être un slogan, ce fut, et c’est toujours, un pilier de tout système démocratique. Depuis la constitution...

Migrations, réfugiés, exil (9/9) : L'hospitalité et Faire droit à la mobilité des hommes, avec Michel Agier et Patrick Boucheron
59 min
SÉRIEMigrations, réfugiés, exil
Les Cours du Collège de France
LE 06/12/2018

Comment la crise des migrants met-elle en défaut notre capacité de représentation ? Comment définir la cause des migrants ? Pourquoi la crainte, la haine...

Au nom du peuple (3/5) : Un “penchant pour le peuple” : Dolores Prato
43 min
SÉRIEAu nom du peuple
Matières à penser
LE 05/12/2018

Cette expression, on sait d’où elle vient. Avant d’être un slogan, ce fut, et c’est toujours, un pilier de tout système démocratique. Depuis la constitution...

Au nom du peuple (2/5) : Un désir de vérité
44 min
SÉRIEAu nom du peuple
Matières à penser
LE 04/12/2018

Cette expression, on sait d’où elle vient. Historiennes et historiens, philosophes et écrivains sont conviés au chevet de ce mot malade, ou en tous cas...

Au nom du peuple (1/5) : La leçon brésilienne
44 min
SÉRIEAu nom du peuple
Matières à penser
LE 03/12/2018

Cette expression, on sait d’où elle vient. Historiennes et historiens, philosophes et écrivains sont conviés au chevet de ce mot malade, ou en tous cas...

Écrire la guerre (5/5) : Des machines de guerres
44 min
SÉRIEÉcrire la guerre
Matières à penser
LE 02/11/2018

Il existe aujourd’hui une nouvelle historiographie de la guerre. Quittant la vision surplombante du stratège, elle fait récit de la dispersion des témoignages...

Écrire la guerre (4/5) : Désastres et choses de la guerre
44 min
SÉRIEÉcrire la guerre
Matières à penser
LE 01/11/2018

Il existe aujourd’hui une nouvelle historiographie de la guerre. Quittant la vision surplombante du stratège, elle fait récit de la dispersion des témoignages...

1503 : pourquoi faire de "La Joconde" de Léonard de Vinci un mystère ?
8 min
L'Anachronique culturelle, le podcast original
LE 01/11/2018

En direct des grands chocs esthétiques de l’histoire des arts et de la culture, Mathilde Serrell est aujourd'hui en 1503, où l'étonnant Vinci surprend...

Écrire la guerre (3/5) : Du Tibre au Tigre
43 min
SÉRIEÉcrire la guerre
Matières à penser
LE 31/10/2018

Il existe aujourd’hui une nouvelle historiographie de la guerre. Quittant la vision surplombante du stratège, elle fait récit de la dispersion des témoignages...

Écrire la guerre (2/5) : La voix des combattants
43 min
SÉRIEÉcrire la guerre
Matières à penser
LE 30/10/2018

Il existe aujourd’hui une nouvelle historiographie de la guerre. Quittant la vision surplombante du stratège, elle fait récit de la dispersion des témoignages...

Écrire la guerre (1/5) : Détruire la langue
44 min
SÉRIEÉcrire la guerre
Matières à penser
LE 29/10/2018

Il existe aujourd’hui une nouvelle historiographie de la guerre. Quittant la vision surplombante du stratège, elle fait récit de la dispersion des témoignages...

Notre besoin d'histoire (5/5) : L’avenir du passé
43 min
SÉRIENotre besoin d'histoire
Matières à penser
LE 28/09/2018

Comment dire notre besoin d’histoire ? Pour cette première semaine où l’histoire est donnée comme une matière à penser, on a voulu composer un ensemble...

Notre besoin d'histoire (4/5) : De la découverte en histoire
44 min
SÉRIENotre besoin d'histoire
Matières à penser
LE 27/09/2018

Comment dire notre besoin d’histoire ? Pour cette première semaine où l’histoire est donnée comme une matière à penser, on a voulu composer un ensemble...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.