LE DIRECT
.

La Vie errante


La Table ronde (Coll. La petite vermillon, n° 122), 2000

Description

Ce récit décrit la lassitude de la vie, son amour des navigations de nuit et plusieurs voyages qui l'emmènent en Italie (Gênes, Naples, la Sicile), à Alger, à Tunis et dans le désert.

La Vie errante peut être lu comme le testament de Maupassant. Dans ce récit de voyages aussi important que Sur l'eau ou Au soleil, il y exprime sa lassitude de Paris, son amour de l'ailleurs : l'Italie, la Sicile, l'Algérie, la Tunisie. C'est la confession d'un homme fatigué par la France et la tour Eiffel qui voit dans le soleil et l'esthétisme sa rédemption.

Publié en 1890, trois ans avant sa mort, ce livre, où apparaît un Maupassant secret, était mystérieusement tombé dans l'oubli. Il réunit ses derniers voyages, ses ultimes ivresses. Lignes de bonheur qu'il respire avant la nuit.

Préface d'Olivier Frébourg.

Les oeuvres de Guy de Maupassant

La vie Errante suivi de Sur l'eau

La vie errante suivi de Sur l'eauGuy de MaupassantEditions Nouvelles François Bourin, 2011

Maupassant, Romans, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 1987.

RomansGuy de MaupassantGallimard, 1987

La dernière publication sur La Vie errante

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......