LE DIRECT
La Vie généreuse des Mercelots, Gueux & Bohémiens

La Vie généreuse des Mercelots, Gueux & Bohémiens


Allia, 2019

Description

L’Europe médiévale
Les marginaux de la fin d’une époque

“Comprends bien ces trois états et comment ils sont très lucratifs et pleins de finesses et cautèles ; et s’il se trouvait quelqu’un qui par mépris voudrait blâmer les discours de ce livre, je lui réponds que je ne les ai pas faits par envie contre aucun de cette sorte de gens, mais pour laisser couler le temps et pour mon plaisir.”

Avec La Vie généreuse des Mercelots, Gueux et Bohémiens, la marginalité fait son entrée en littérature. Pour la première fois en France, un texte littéraire prend pour sujet exclusif la vie des mendiants et des voleurs. Le vol n’y est plus occasionnel, comme bien souvent dans les nouvelles de la tradition comique ; il est un véritable métier, il est surtout un monde mystérieux, inconnu. Le dévoilement de ses arcanes (organisation, règles, hiérarchie et langage) a sûrement fait beaucoup pour le succès de ce petit texte qui, publié pour la première fois en 1596 et réédité au moins cinq fois a fini comme livre populaire au catalogue de la Bibliothèque Bleue. Son auteur, inconnu, n’a signé que du pseudonyme argotique de Pechon de Ruby qu’il traduit lui-même par ‘enfant éveillé’ dans le dictionnaire argot-français fourni en fin de texte.

Edition présentée par Romain Weber

L'oeuvre des mêmes auteurs Pechon De Ruby

La dernière publication sur La Vie généreuse des Mercelots, Gueux & Bohémiens

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......