LE DIRECT

La violence politique et son deuil : l'après-68 en France et en Italie


Presses universitaires de Rennes, 2015

Description

En France comme en Italie, il y a seulement quarante ans, la violence exercée au nom de la classe ouvrière était fortement exaltée. N'est-elle pas « l'accoucheuse de toute vieille société », le prélude mais aussi l'instrument de la révolution prolétarienne que les nombreux groupes d'extrême gauche de l'époque appelaient de leurs voeux ? C'est dans cette attente de l'épreuve décisive que se développent, au sortir de 68, agit-prop et « actions exemplaires ». Pourtant, très vite, la violence finit par être abandonnée, parfois même abjurée, par la majorité de ceux qui la préconisaient. Seule l'Italie connaîtra le « passage à l'acte », qui restera cependant résiduel par rapport au nombre initial de candidats-soldats de la Révolution. Comment expliquer cette séduction du recours à la violence, intense au-delà des Alpes, plus retenue en France ? Quels ont été les ressorts de cette critique des armes qui, le plus souvent, conduira au désengagement et au retrait dans la sphère privée ? Peut-on faire le deuil de la violence politique sans « tuer le mort » : cet idéal révolutionnaire qui la légitimait ? Telles sont les questions auxquelles Isabelle Sommier s'efforce de répondre, à l'heure où la France célèbre le quarantième anniversaire des événements de mai 1968. - Présentation de l'éditeur - (date de publication : 2008 (1ère éd. 1998))

Les dernières publications sur Isabelle Sommier

1968, la chanson au pouvoir (3/5) : En Italie, mai rampant, automne chaud et années de plomb
59 min
La Série musicale d'été
LE 15/08/2018

Facs occupées, Grèves ouvrières. De l'autre côté des Alpes, 1968 commence sous le signe de la lutte. C'est le début d'une décennie agitée qui a marqué...

Réformer le droit du travail ( .) : Le pouvoir peut-il se permettre d'avoir la jeunesse contre lui ?
39 min
Du Grain à moudre
LE 07/03/2016

Plusieurs organisations de jeunesse appellent à une journée d’action ce mercredi, contre la loi Travail. Une mobilisation qui inquiète l’exécutif. 10 ans...

image par défaut
54 min
image par défaut
59 min
image par défaut
55 min
image par défaut
55 min
image par défaut
40 min

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.