LE DIRECT
Couverture de l'ouvrage

Lady Macbeth marchant dans son sommeil


Coédition musée du Louvre / Somogy éditions d'Art, 2001

Description

Exposée à la Royal Academy de Londres en 1784, la grande peinture représentant Lady Macbeth marchant dans son sommeil conforta sur la scène anglaise la réputation d’un peintre d’origine suisse, encore relativement jeune et méconnu, Johann Heinrich Füssli (1741-1825). Après dix ans d’études à Rome, Füssli investissait désormais, avec détermination et talent, les champs d’inspiration les plus spécifiques de sa nouvelle patrie : le genre « sublime » et le théâtre de William Shakespeare. Alors que la pompeuse peinture d’histoire rebutait le public anglais, Füssli, peintre opportuniste, produisait une monumentale figure tragique qui évoquait ces grands portraits d’actrices faisant florès à l’époque, pour la plus grande joie des amateurs et le plus grand profit des artistes. Figure immense, puissante et acérée comme une épée, la Lady Macbeth de Füssli apparaît comme le porte-étendard de cette sensibilité nouvelle.

Auteur(s) : Guillaume Faroult, conservateur du patrimoine au département des peintures du musée du Louvre - Date de parution : 06/04/2011 - Prix : 9.70 € - Reliure : Broché avec rabats - Pages : 56 - Illustrations : 26 - Format : 14,5 x 21,5 cm - Langue(s) : Français - EAN : 9782757204221 - Editeur(s) : Coédition musée du Louvre / Somogy éditions d'Art

Johann Heinrich Füssli. Collection SOLO N° 46 - musée du Louvre

Les oeuvres de Guillaume Faroult

Couverture de l'ouvrage

Lady Macbeth marchant dans son sommeilGuillaume FaroultCoédition musée du Louvre / Somogy éditions d'Art, 2001

Les dernières publications sur Guillaume Faroult

" The weird sisters " ou " The three witches " (1783) de Füssli
1h
" The weird sisters " ou " The three witches " (1783) de Füssli
L'Art est la matière
LE 10/04/2016

Quand Shakespeare inspira Johann Heinrich Füssli

57 min
1h
Ecouter le direct
Le direct