LE DIRECT
Laissez-nous bien travailler ! : manager sans Wall Street

Laissez-nous bien travailler ! : manager sans Wall Street


Ed. de l'Atelier, 2012

Description

Laissez-nous bien travailler !

Manager sans Wall Street

À chaque crise financière, c'est la même recette : pour s'en sortir, les cotisations sociales des entreprises devraient être toujours plus légères, les salariés toujours plus flexibles pour atteindre des objectifs de rendement toujours plus hauts. Qui croit encore aux vertus de ce catéchisme de l'austérité qui fait perdre de vue le sens même du travail et détruit la notion de service public ?

Les auteurs de Pour en finir avec le Wall Street management proposent dans ce nouveau livre d'inverser la donne en manageant autrement. S'appuyant sur de nombreuses expériences, sur leurs échanges permanents avec des salariés, des DRH, des chercheurs et des responsables d'entreprise, Marie-José Kotlicki et Jean-François Bolzinger, dirigeants syndicaux, proposent d'investir les terrains où se jouent la dé-financiarisation du travail et de l'entreprise et la recherche d'une nouvelle efficience : organisation du travail, qualité des produits ou des services, place des jeunes, accès des femmes aux responsabilités de direction, enseignement du management, restructurations, stratégies et gouvernance.

Rendre les organisations flexibles pour que chaque salarié développe ses capacités, donner le droit à tous de participer à l'élaboration de la stratégie des entreprises, imaginer un dialogue social qui porte aussi sur les choix économiques, se donner le temps de bien travailler, etc ;, autant de leviers pour inventer une nouvelle compétitivité qui réconcilie l'humain et le bien commun avec l'industrie, le social et l'écologie.

Répondre à la quête de sens du travail et sortir de la crise sont une seule et même perspective.

L'oeuvre de Marie-José Kotlicki

La dernière publication sur Marie-José Kotlicki

Réformer le droit du travail (.) : Les cadres sont-ils des ouvriers comme les autres ?
39 min
Du Grain à moudre
LE 02/05/2016

Si les cadres ont longtemps fait figure de classe privilégiée en France, ils ne sont plus épargnés par les aléas du travailleur lambda : chômage, gel des...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.