LE DIRECT

L'archive-forme : création, mémoire, histoire


L'Harmattan, 2014

Description

L'Archive-forme : Création, Mémoire, Histoire analyse les usages et le statut de l'archive sous les angles esthétique, historique et sociologique. Comment expliquer ce rapprochement - impensable il y a quelques années, du moins en France - entre ces démarches ? D'une part, le remploi des archives est l'une des esthétiques parmi les plus actuelles. D'autre part, la nécessité de renouveler les théories au tournant du XXe siècle n'est sans doute pas étrangère à ce retour massif aux archives. Bien que les approches soient diverses (génétique des oeuvres, queer studies, gender studies, visual studies, etc.), toutes donnent une certaine importance au contexte historique et social et toutes ont recours aux archives. À cela il faut ajouter le développement des réseaux sociaux par lesquels leur exploitation est devenue un phénomène de mode. Par ailleurs, on observe une pratique qui dépasse le cadre des approches historiennes ainsi que les frontières entre l'amateur et le spécialiste, l'étudiant et l'enseignant, le créateur et le chercheur : la recherche presque compulsive sur Internet d'une image, d'un blog de fan, d'un document inédit, d'un vieux film que l'on finit par retrouver sur YouTube... L'AFECCAV (Association française des enseignants et chercheurs en cinéma et audiovisuel) a porté son attention sur ces phénomènes à travers le congrès international «Des sources aux réseaux : tout est archive ?» organisé à l'Université de Paris-Est-Marne-La-Vallée en juin 2012. Les vingt-trois textes issus de ce colloque sont ici réunis sous les chapitres «L'Archive-matériau», «L'Archive-symptôme», «L'Archive-réseau» et «L'Archive-source».

La dernière publication

Films restaurés :  un nouveau marché
4 min
Pixel
LE 05/02/2016

Avec le basculement du cinéma dans le numérique, les films sont de plus en plus nombreux à être restaurés. Ils ont désormais leurs festivals, comme "Toute...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.