LE DIRECT
"Le bonheur, sa dent douce à la mort" de Barbara Cassin

La bonheur, sa dent douce à la mort


Fayard, 2020

Description

L'autobiographie philosophique de Barbara Cassin, un texte sensible et littéraire qui, de l'anecdote à l'idée, nous donne à voir la texture philosophique de toute vie.

Vous avez les plus belles jambes du monde, vous serez ma femme ou
ma maîtresse. Voilà ce qu’est devenu l’amour de ma vie. Moi, épouser
un Juif, jamais ! Barbara juive ? Tais-toi donc mon garçon, elle est si
gentille. Avec un instinct sûr, vous choisirez votre siège. Vous prenez
votre petit déjeuner à la table de ce nazi ! Comme c’est gentil de me
reconnaître, Jacques Lacan. It’s no greek ! Madame, Madame, j’ai
compris l’étymologie de con-cierge. À partir de combien de livres est-on
cultivé ? Que pensez-vous de ce que vous voyez ? J’aime quand tu as le
corps gai. Arrêtez de le regarder, laissez-le partir…
Ces phrases font passer de l’anecdote à l’idée. Elles sont comme
des noms propres qui titrent les souvenirs. Elles fabriquent une
autobiographie philosophique, racontée à mon fils Victor et
écrite avec lui. En les disant, je comprends pourquoi et comment
elles m’ont fait vivre-et-penser. Si dures soient-elles parfois, elles
donnent accès à la tonalité du bonheur.
 

Un travail mère-fils qui fait redécouvrir Char, Heidegger, Lacan,
la Grèce, l’Afrique du Sud, la Corse, les juifs, les cathos, des
Hongrois, des Allemands… Avec Ulysse en figure de proue,
l’homme d’Homère qui passe là où il n’y a pas de passage, entre
Hélène qui ravit et Barbara bla-bla-bla.

Les dernières publications sur La bonheur, sa dent douce à la mort

Noël 2020 : les recommandations livres de France Culture

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......