LE DIRECT

Le cinéma nous rend-il meilleurs ? - Page 2


Bayard, 2010

Description

Stanley Cavell poursuit ici son travail sur les comédies de remariage des années 1930-1940 mais aussi sur des films de Eric Rohmer, Alfred Hitchcock, Jean-Luc Godard, Luis Buñuel, Ingmar Bergman ou Jim Jarmusch... Parce que le cinéma met en scène nos confrontations quotidiennes avec autrui (nos amants, nos frères, nos parents, nos amis, nos voisins ou simplement notre prochain), il nous introduit à une morale de l'ordinaire, non plus faite de devoirs abstraits et de calculs utilitaristes mais plus proche de la fidélité à soi, de la capacité de conversation avec l'autre, en un mot du perfectionnisme.
(Résumé de l'éditeur)

Les dernières publications sur Stanley Cavell

image par défaut
58 min
image par défaut
59 min

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.