LE DIRECT
Le corps utopique, les hétérotopies

Le corps utopique, Les hétérotopies


Lignes, 2009

Description

Un autre ton de Foucault. Un autre Foucault. Plus près de l’aveu de soi. Plus près de la littérature. Deux conférences de 1966 : totalement inédite pour l’une (Le Corps Utopique) ; inédite sous cette forme pour l’autre (Les Hétérotopies).

Dans le premier des deux textes réunis dans ce court volume, « Les Hétérotopies », Michel Foucault se fait l’initiateur, et peut-être le praticien d’une science nouvelle et, par définition, improbable : la science des espaces utopiques, ou, plus précisément (précision paradoxale ou aporétique), comme il le nomme lui-même, des espaces hétérotopiques (il les appelle aussi des « contre-espaces »). Cette science, il la baptise du nom en effet scientifique d’hétérotopologie. La vérité oblige cependant à préciser qu’il entend par là moins une science savante qu’une science rêveuse, moins une hétérotopie savante qu’une hétérotopie rêveuse, comme son sujet y invite en effet. S’il s’agit d’« ailleurs », d’« ailleurs »-sans lieu, comment les connaître et les enseigner sinon sur le mode du désir, de l’unique et impérieux désir d’y fuir, d’y échapper aux « ici » – aux topoï –, rudes, massifs, oppressifs.

Faute d’aller jusqu’à tenter d’engager un inventaire impossiblement rigoureux de ces ailleurs sans lieu (ce serait les rabattre sur tous ceux qui n’ont que trop lieu et trop de lieux), Foucault en énumère un certain nombre. Étrange liste où l’on sent un attrait, une connivence, une convoitise, même quand certains de ceux-ci sont sombres ou mortifères : les jardins, les cimetières, les asiles, les maisons closes, les prisons, les maisons de retraite, les musées, les bibliothèques, etc. Les bateaux, enfin et peut-être surtout. Il entre un étrange enchantement dans cette énumération qui s’inspire secrètement de l’enfance : « Les civilisations sans bateaux sont comme les enfants dont les parents n’auraient pas un grand lit sur lequel on puisse jouer ; leurs rêves alors se tarissent, l’espionnage alors y remplace l’aventure, et la hideur des polices la beauté ensoleillée des corsaires ». Où la science annoncée fait un pas de côté pour aller à la rencontre de la littérature d’un Roussel ou d’un Leiris.

La seconde de ces deux conférences – « Le corps utopique » – est plus surprenante encore, et pour le coup, presque intime. Qu’y a-t-il de moins utopique, demande Foucault, que le corps, que le corps qu’on a – lourd, laid, captif. Rien n’est en effet moins utopique que le corps, lieu duquel il ne nous est jamais donné de sortir, auquel l’intégralité de l’existence nous condamne. Semble-t-il. Car cette affirmation suscite son objection, que Foucault formule aussitôt : rien n’est certes moins utopique que le corps lui-même, à ceci près que nul ne l’est plus que lui aussi, que c’est de lui que sont nées et nous sont venues toutes les utopies – le corps est lui-même une autotopie en quelque sorte, par opposition aux « hétérotopies » qu’imaginait la première conférence. Le corps grandi, tatoué, maquillé, masqué forme autant de figures possibles de cette utopie inattendue et paradoxale du corps. La parure, les uniformes en sont aussi de possibles. Comme la danse (« corps dilaté selon tout un espace qui lui est intérieur et extérieur à la fois »), ou encore la possession…

Mais, c’est l’érotisme, à la fin – Michel Foucault dit même « faire l’amour » – qui est le plus susceptible d’apaiser l’inapaisable désir du corps de sortir des limites qui sont les siennes. Ou des caresses comme moyen d’« utopiser » le corps.

Dans sa présentation, qui vient clore ce recueil, Daniel Defert retrace l’improbable destin du concept d’"hétérotopie", entre Venise, Berlin (surtout) et Los Angeles.

Les oeuvres de Michel Foucault

Les dernières publications sur Michel Foucault

Hervé Guibert (4/4) : L'effet Guibert
58 min
La Compagnie des auteurs
LE 22/08/2019

Mathieu Simonet, Bénédicte Heim et Brigitte Ollier sont les invité.e.s de notre table ronde pour cette dernière émission de la série consacrée à Hervé...

Hervé Guibert (1/4) : L'Ange Guibert
58 min
La Compagnie des auteurs
LE 19/08/2019

Hervé Guibert (1955-1991), ses mots, sa photo et ses maux. Cette série revient sur la vie de l'écrivain, journaliste et photographe français, ami du philosophe...

La force intacte de Saint Augustin
59 min
Concordance des temps
LE 10/08/2019

Maître de la pensée chrétienne, au tournant des IVe et Ve siècles, l'influence d'Augustin fut immense. Nous allons parler de lui, en replaçant son message...

Disney, l'urbaniste
1h48
Grande traversée : Oncle Walt, Mister Disney
LE 08/08/2019

Walt Disney fut producteur, réalisateur, homme d’affaires, personnalité publique et… concepteur d'espaces urbains. Du premier Disneyland de Californie...

"Le souci de l'autre" : un portrait radiophonique de la pensée de Michel Foucault
1h35
Les Nuits de France Culture
LE 29/07/2019

En 1984, quelques jours après sa disparition, France Culture rendait hommage à Michel Foucault. À travers un judicieux montage d'archives, Jacques Munier...

Frédéric Gros : "S’il y a un rôle à la folie, c’est de nous faire honte"
Conférences
Bibliothèque publique d'information
LE 17/07/2019

Dans sa thèse "Histoire de la folie à l’âge classique", Michel Foucault a pour ambition de rendre notre superbe rationalité "honteuse".

Un jardin, même tout petit, c'est la porte du paradis
Conférences
Institut français de la mode
LE 04/07/2019

Jardins écologiques, jardins solidaires, jardins de création utilisant de nouvelles matières et de nouveaux végétaux : l’art des jardins est en plein bouillonnement...

Pourquoi il faut relire "Surveiller et punir" de Michel Foucault
Conférences
Forum des images
LE 02/07/2019

Que nous apprend la relecture de "Surveiller et punir" ? Des réformes et des alternatives sont aujourd’hui étudiées. Peut-on sortir des deux extrêmes que...

La force intacte de Saint Augustin
59 min
Concordance des temps
LE 27/04/2019

Maître de la pensée chrétienne, au tournant des IVe et Ve siècles, l'influence d'Augustin fut immense. Nous allons parler de lui, en replaçant son message...

Histoire de la folie, selon Michel Foucault
icon/ cameraCreated with Sketch.
Vidéo
LE 10/04/2019

Lorsque Michel Foucault publie sa thèse, "Histoire de la folie à l'âge classique", il met en perspective le rôle du fou dans la société depuis le Moyen...

Une histoire de la folie (3/4) : Quelle histoire de la folie après Foucault ?
53 min
La Fabrique de l'Histoire
LE 27/02/2019

La thèse de doctorat de Michel Foucault, publiée en 1961 sous le titre "Folie et déraison. Histoire de la folie à l'âge classique", fut un événement intellectuel...

A votre santé ! (4/4) : Les malades du capitalisme
58 min
Entendez-vous l'éco ?
LE 21/02/2019

Peut-on établir une corrélation entre précarité et maladie mentale ? Si le capitalisme ne crée pas des fous, il crée en tout cas des normes : la rationalité...

Michel Foucault à propos de son essai "Les Mots et les Choses"
29 min
Les Nuits de France Culture
LE 17/02/2019

Michel Foucault à propos de "Les Mots et les Choses" (1ère diffusion : 01/01/1973)

Deux cours inédits de Michel Foucault sur la sexualité
4 min
Le Journal de la philo
LE 26/12/2018

L’événement philosophique de 2018 aura sans doute été la publication de deux cours inédits sur la sexualité prononcés par Foucault en 1964 et 1969, soit...

Les utopies réelles de Michel Foucault : "On ne vit pas dans un espace neutre et blanc"
35 min
Les Nuits de France Culture
LE 15/12/2018

Qu'est-ce qu'un cimetière, une salle de cinéma, un jardin, un asile psychiatrique, une maison close ou encore une prison peuvent-ils bien avoir de commun...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.