LE DIRECT
Le cours du Danube : en 2.888 kilomètres, vers l'infini

Le cours du Danube : en 2.888 kilomètres, vers l'infini


Les Presses du réel, 2018

Description

Un long poème vertigineux, virtuellement infini, de Michèle Métail, construit sur le principe de la concaténation et des « ricochets » de compléments de nom : une exploration rigoureuse du langage construite comme une partition, inspirée des techniques de montage de la musique électroacoustique, pour se rapprocher d'une musique verbale.

La dernière publication sur Michèle Métail

Ecrire le temps
59 min
La Compagnie des poètes
LE 07/09/2018

Deux invités et une histoire du temps avec Michèle Métail et Jean-Michel Espitallier. Poème infini pour l’une et temps d’arrêt pour l’autre. L’une vient...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.