LE DIRECT
Le Diable dans un bénitier : l'art de la calomnie en France, 1650-1800

Le Diable dans un bénitier : l'art de la calomnie en France, 1650-1800


Gallimard, 2010

Description

Le Gazetier cuirassé ; Le Diable dans un bénitier, La Police de Paris dévoilée ; La Vie secrète de Pierre Manuel : quatre libelles parmi des centaines d'autres, pornographiques, délateurs et politiques. Aucun historien, pour ainsi dire, n'a jugé bon de s'y pencher ; de peur de s'abaisser. Pourtant ils font corpus, tissent un récit si riche en intrigues et en confusions qu'il semble trop abracadabrant pour être véridique quoique les archives de la police et des services diplomatiques le confirment en tout point. Surtout, ils sont une mine concernant le statut de l'écrivain, le marché du livre, le journalisme, l'opinion publique et l'idéologie dans la France du XVIIIe siècle. L'art et la politique de la calomnie, développés sous les régimes de Louis X, de Louis XVI, de la monarchie constitutionnelle de 1789-1792 et la république jacobine de 1792-1794, créent un univers en soi : une foule de plumitifs et d'écrivailleurs, générée par l'explosion démographique de la république des lettres, crève la faim à Paris, subsistant mal grâce à des travaux alimentaires pour quelques mécènes ; lorsque l'embastillement pour dettes les menace, ils se réfugient à Londres, se font précepteurs, traducteurs, colporteurs de brochures, tout en produisant, grâce aux rapports fournis par des informateurs secrets à Paris et à Versailles, en série des opuscules qui diffamaient le souverain et ses ministres, les danseuses et hommes du monde. Leurs ouvrages sont édités par les imprimeries qui prolifèrent à l'extérieur des frontières du royaume et ont des réseaux complexes de contrebandiers pour faire passer leurs marchandises en France jusqu'à des libraires et des colporteurs partout dans le royaume. Le gouvernement français répliqua en envoyant une série d'agents secrets pour assassiner, enlever ou soudoyer les libellistes. La calomnie dans la France du XVIIIe siècle fut à la fois un art et un courant littéraire qui sapa l'autorité sous une monarchie absolue et fut absorbé dans une culture politique républicaine qui atteignit son point extrême sous Robespierre. Si son contenu changea, sa forme demeura la même. - Présentation de l'éditeur - (date de publication : 11 février 2010)

Les dernières publications

L'histoire vraie des fausses nouvelles
59 min
L'histoire vraie des fausses nouvelles
Concordance des temps
LE 19/08/2017

Les "faits alternatifs" ne débutent pas avec Donald Trump et internet. Retour sur la longue histoire de la désinformation , avec le directeur des bibliothèque...

L'histoire vraie des fausses nouvelles
59 min
L'histoire vraie des fausses nouvelles
Concordance des temps
LE 01/04/2017

Les "faits alternatifs" ne débutent pas avec Donald Trump et internet. Retour sur la longue histoire de la désinformation , avec le directeur des bibliothèque...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.