LE DIRECT

Le diable, l'exorciste et le psychanalyste : conversations sur le mal et la possession


Favre, 2016

Description

- Oui, le diable existe... dit l'un.

- Il est nécessaire... dit l'autre.

Qu'un prêtre exorciste et un psychanalyste arrivent à ces conclusions a de quoi étonner Elles sont le résultat d'une collaboration de treize années entre Maurice Bellot, prêtre exorciste à Paris, et Alberto Velasco, psychiatre et psychanalyste, devenu son consultant. Cette surprenante association leur a permis d'engager une solide réflexion, basée sur leurs activités auprès des fidèles et des patients. À la frontière du psychologique et du spirituel, ils nous livrent le fruit de leurs passionnantes conversations tenues lors de réunions trimestrielles qui ont eu lieu, sans surprise, près de la place Saint Michel, l'archange anti-diabolique, non loin de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Ce livre permet un éclairage fondamental sur des questions que beaucoup se posent sur les rituels d'exorcisme, le diable, la tentation, la possession, le mal, le malheur ou la maladie. Autrement dit, pour rester au plus près de la plainte du patient : « je suis mal », « j'ai mal », « j'ai Le mal », voire « Je suis le mal ».

L'exorciste et le psychanalyste exposent de claires divergences mais coïncident sur la fonction que le Malin remplit aussi bien au niveau individuel que collectif. Porteur de tous les maux : un rôle profondément ancré dans l'histoire des hommes, et qui a encore un bel avenir.

Les dernières publications sur les mêmes auteurs

Vade retro Satanas : l’exorciste et le psychanalyste face à l’envoutement
44 min
Les Discussions du soir
LE 12/08/2017

Le diable c’est l’inconscient dit le psychanalyste Alberto Velasco. Le diable est nécessaire dit le prêtre Maurice Bellot qui a exercé les fonctions officielles...

Vade retro Satanas : l’exorciste et le psychanalyste face à l’envoutement
45 min
Les Discussions du soir
LE 27/12/2016

Le diable c’est l’inconscient dit le psychanalyste Alberto Velasco. Le diable est nécessaire dit le prêtre Maurice Bellot qui a exercé les fonctions officielles...

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close