LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le malade imaginaire

Le malade imaginaire


LGDJ
Description

Le Malade imaginaire« Argan. C'est un bon impertinent que votre Molière avec ses comédies, et je le trouve bien plaisant d'aller jouer d'honnêtes gens comme les médecins. Béralde. Ce ne sont point les médecins qu'il joue, mais le ridicule de la médecine. » Le ridicule de la médecine ? Sans doute, mais aussi bien celui d'Argan, ce bourgeois plein de santé que la solitude et la mort épouvantent. Argan dont la folie est de se croire malade et qui plie sa famille à la tyrannie de sa folie. On aurait cependant tort de croire que Molière pousse au noir son portrait. Comédie-ballet dont les intermèdes furent dansés sur une musique de Charpentier, toute la pièce est bien un spectacle pour rêver et pour rire, le divertissement même dont le prétendu malade a besoin - et la dernière oeuvre de Molière. « N'y a-t-il point quelque danger à contrefaire le mort ? » demande Argan à l'acte III. A la quatrième représentation, le 17 février 1673, le dramaturge, qui venait de jouer son rôle, sortait de scène et mourait. - 4e de couverture -

Les oeuvres de Molière

Illustration pour 5 pièces de Molière - Comédie française, INA, éditions du Montparnasse

5 pièces de Molière MolièreComédie française, INA, éditions du Montparnasse, 2017

Les dernières publications sur Le malade imaginaire
Le Malade imaginaire, "tout est extraordinaire, tout est original, tout est paradoxal, tout est énigmatique"
59 min
Les Chemins de la philosophie
LE 10/04/2009
Cinquième et dernier volet d'une série consacrée aux pièces de théâtre les plus célèbres de Molière, présentée par Raphaël Enthoven. Pour analyser la dernière...
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......