LE DIRECT
Le ministre qui voulait changer la vie

Le ministre qui voulait changer la vie


Corsaire, 1996

Description

Mai 1981. François Mitterrand décide la création d'un Ministère du Temps libre. L'initiative, sans autre exemple au monde déconcerte ou surprend... tout comme le nom du ministre choisi pour défricher l'avenir : André Henry secrétaire général de la Fédération de l'éducation nationale. Du chèque vacances à la promotion de la vie associative, des métiers de l'animation à l'aménagement du temps, du développement des loisirs de neige aux Assises du temps de vivre, de la réhabilitation de l'Education populaire aux Maisons du Temps libre, un foisonnement d'initiatives, de réflexions, de débats et de réalisations marque les premières années du septennat. En avril 1983, dans le virage économique imposé à la gauche, ce ministère disparaît... André Henry livre aujourd'hui son témoignage sur cette expérience trop vite abandonnée et répond aux questions d'Annette Ardisson, journaliste à France Inter animatrice de l'émission "Questions par A B". - Présentation de l'éditeur - (date de publication : 9 septembre 1996)

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close