LE DIRECT
.

Le plus beau but était une passe : écrits sur le football


Climats, 2018

Description

« Le football s'est progressivement transformé en sport business  et en sport spectacle, où les valeurs traditionnelles du beau jeu et du  fairplay sont en voie de disparition parce qu'elles ne sont pas  rentables. Il est certain, en effet, qu'aux yeux des classes dominantes  l'industrie du football représente un élément décisif du soft power,  ou de ce contrôle du temps de cerveau disponible destiné à faire passer  l'amère potion libérale. Au même titre, là encore, que l'industrie de  la mode, l'univers numérique ou celui de la world music et de ses  concerts géants. Avec, toutefois, cette différence notable qu'il est à  peu près impossible d'exercer le moindre regard critique sur la  dynamique du capitalisme en se situant, par exemple, à l'intérieur du  monde de la mode - puisque celle-ci ne constitue que le commentaire  poétique de cette dynamique déshumanisante. Alors que l'univers du  football offre encore un certain nombre de prises à une vision non  capitaliste de la vie. »

Jean-Claude Michéa a enseigné la philosophie aux terminales du Lycée  Joffre à Montpellier. Tous ses ouvrages ont été publiés chez Climats. Il  est reconnu comme l'un des plus atypiques des penseurs français. Son  dernier livre, Notre ennemi le capital, paraît bientôt dans la collection « Champs ».

La dernière publication sur Le plus beau but était une passe : écrits sur le football

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......