LE DIRECT
Couverture livre

Le populisme américain au cinéma, de D.W. Griffith à Clint Eastwood


Lett Motif (coll. Thèses-essais), 2015

Description

La pensée populiste est apparue dès la guerre d'indépendance des colons britanniques d'Amérique du Nord contre la Grande-Bretagne de 1775 à 1783. Malgré tout, le populisme américain a surtout connu son heure de gloire avec The People's Party en 1892. De fait, ce parti populiste a cristallisé la colère des fermiers américains (dont des Afro-Américains) très endettés de la fin du XIXe siècle. Ce mouvement agraire était très attaché aux idéaux pionniers et se méfiait du développement économique et du salariat (qu'il jugeait incompatible avec la liberté et la démocratie). Les Populistes défendaient l'égalité des chances, une libre entreprise tempérée par le Common Sense (le bon sens) et un pouvoir détenu par des hommes vertueux. Les ennemis des populistes sont souvent de puissants banquiers, des hommes politiques corrompus ou encore de grands industriels qui oppriment le « peuple ».

Ce livre analyse comment les productions cinématographiques américaines ont souvent mis en avant cette idéologie populiste depuis les premiers films de David Wark Griffith (Les Spéculateurs) jusqu'à ceux de Clint Eastwood (Bronco Billy), en passant par des réalisateurs mythiques comme John Ford (Les Raisins de la colère) ou Frank Capra (Monsieur Smith au Sénat).

Les dernières publications sur David Da Silva

Découvrez l’anti-macho improbable qui se cache derrière Clint Eastwood
Art et création
LE 30/04/2020

Productrice des Enjeux internationaux, Julie Gacon balaie quelques idées reçues sur Clint Eastwood, en regardant chacun des films qu’il a réalisés à partir...

Philosopher avec Capra (3/4) : L’extravagant Mr Deeds
50 min
Les Chemins de la philosophie
LE 08/03/2017

Découvrez aujourd'hui L'Extravagant Mr. Deeds, présenté par David Da Silva.

Frank Capra (1897-1991) - Une vie comme un scénario
59 min
Une vie, une oeuvre
LE 21/05/2016

Frank Capra sera le premier réalisateur à placer son nom en haut de l'affiche. Il raconte la crise économique, l'argent qui rend fou, mais aussi le rêve...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.