LE DIRECT
.

Le siècle deleuzien


Kimé, 2016

Description

«Un jour peut-être, le siècle sera Deleuzien» affirmait Foucault dans une recension sur Deleuze. Notre étude s'attache à ce diagnostic quand la philosophie cherche à dire un siècle à travers ce qui lui échappe ou le déborde. Et cela a eu lieu pour «Le siècle de Descartes», «Le siècle des Lumières»... Une telle nomination se produit évidemment sur un autre théâtre que les événements politiques et désigne une actualité décalée. Ces noms séculaires pour marquer une figure du monde, actuels finalement par leur rupture, échappent à leur histoire comme des flèches jetées vers l'avenir. «Le siècle Deleuzien» se reconnaît d'abord aux enfants terribles de Deleuze, aux contemporains nombreux auxquels nous avons confronté ses thèses comme pour en dégager l'ombre : ombre projetée sur notre parcours ainsi que sur ceux de Derrida, de Badiou, de Jean-Luc Nancy...

«Multiplicités», «différences», «variétés», tels sont des noms pour une époque qui n'a plus rien de commun avec le «siècle de la Raison», lequel pensait toujours par unité et totalité. «Le siècle de Deleuze» n'est pas en effet celui de l'infini comme pour Descartes ou Pascal qui en avaient distingué les ordres. Au siècle de l'infinité, au siècle qui en domine les puissances, succède bel et bien celui du Chaos auquel cet essai se mesure en y cherchant un nouvel équilibre, des associations qui passent par des mondes pluriels.

Les oeuvres de Jean-Clet Martin

Couverture

Logique de la science-fictionJean-Clet MartinLes Impressions Nouvelles, 2017

Les dernières publications sur Jean-Clet Martin

Les mirages de la dette (4/4) : La construction politique de la dette
58 min
Entendez-vous l'éco ?
LE 13/12/2018

Souvent perçue comme un phénomène sans matérialité, déconnecté, la dette, dépassant ainsi l'entendement, n'en est pas moins un instrument politique de...

Jorge Luis Borges (3/4) : Borges éternel
58 min
La Compagnie des auteurs
LE 06/12/2017

La biographie de Borges recoupe celle de ses personnages ; pour parler de l'écrivain, il faut parler de ses livres. Le rêve, le labyrinthe, le fantastique,...

Deleuze et la littérature (4/4) : Beckett, l’épuisé
52 min
Les Chemins de la philosophie
LE 08/12/2016

Quelle est la différence entre la fatigue et l'épuisement ? Pourquoi être couché vaut-il mieux qu'être assis, ou même debout ? Et quel est l'épuisement...

Philosophie du réseau (1/4) : Le rhizome, Deleuze et Guattari
49 min
Les Chemins de la philosophie
LE 25/11/2013

Si le réseau peut être une coiffe, un tissu, c’est donc qu’il ne désigne pas simplement une manière pour différents éléments d’être liés ensemble, mais...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.