LE DIRECT
L’effraction

L’effraction


Ed. de l'Aube, 2016

Description

« Hédi et moi, j'ai bien vu qu'on n'était pas pareils. Pourquoi le nier, Jean-François ? Tout est fait pour pas se rencontrer. »

Omar Benlaala déplace les personnages qu'Édouard Louis a mis en scène dans son Histoire de la violence. Un autre regard, une autre voix : ceux d'un jeune Parisien d'origine kabyle. Ce dernier se livre au sociologue qui l'interroge après les événements de Cologne, dans le cadre d'une enquête sur la sexualité des Français « issus de l'immigration ». De confidence en confidence, il dévoile à cet homme ses frustrations, ses rêves, ses souvenirs, son secret - une histoire que l'Histoire a trouée : celle des fils et petits-fils d'une société déchirée par son passé colonial. La littérature se transforme ici en arme politique. Édifiant.

Les oeuvres d'Omar Benlaala

Les dernières publications sur Omar Benlaala

Omar Benlaala: "La littérature permet de dire les choses difficiles, parce qu’on les écrit"
59 min
Par les temps qui courent
LE 23/11/2018

Dans «Tu n’habiteras jamais Paris», l'écrivain Omar Benlaala nous parle de rêver d'ailleurs en kabyle, de ce père appartenant aux invisibles, et de trous...

La virilité est-elle l'avenir de l'homme ?
40 min
Du Grain à moudre
LE 12/04/2017

On ne naît pas homme on le devient. Combien de nuances à la masculinité ?

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.