LE DIRECT
Les Champs de Mars n°26. Israël : le rôle du facteur religieux juif dans le conflit israélo-arabe

Les Champs de Mars n°26. Israël : le rôle du facteur religieux juif dans le conflit israélo-arabe


Institut de Recherche Stratégique de l'École Militaire, 2015

Description

Avant la création de l’État en 1948, la tradition religieuse juive,  telle qu’interprétée par les Sages, était profondément pacifiste et  prônait la modération, la médiation et le compromis. La paix, « chalom »,  est omniprésente dans les textes juifs traditionnels et s’applique à  l’ensemble du genre humain, même s’il ne s’agit pas d’un angélisme  inconditionnel : le judaïsme fait place à l’autodéfense et à la guerre  juste.
Aux racines du conflit israélo-arabe, le facteur proprement  « religieux » a joué un rôle négligeable. L’origine du conflit est le  désir politique d’une partie des Juifs de la diaspora de revenir sur la  terre d’Israël pour y établir un Etat juif souverain. Au XIXe  siècle, la grande majorité des « Sages de la Thora » en Europe se sont  très vivement opposés à l’idéologie et au mouvement sionistes. Le  sionisme leur paraissait totalement hérétique, car il forçait en quelque  sorte la main de Dieu en suscitant un mouvement de rédemption pour  mettre fin au châtiment de l’Exil.
 Mais une autre partie des  rabbins a considéré que la renaissance politique d’Israël s’inscrivait  dans le processus messianique annoncé par les textes sacrés. Ils sont à  l’origine du mouvement dit « sioniste-religieux » qui a très activement  participé à la création de l’Etat et de son armée.
Après la conquête  en 1967 des territoires de la promesse biblique (Jérusalem,  Cisjordanie), à l’exception de quelques individualités et quelques  groupes qui font preuve de modération, la grande majorité des rabbins et  des personnalités religieuses orthodoxes en Israël ne sont pas prêts à  sacrifier ces territoires bibliques sur l’autel du processus de paix.  Aujourd’hui, l’évolution générale du public religieux, qui suit ou  parfois précède ses leaders, est au durcissement nationaliste et à la  recherche de la victoire militaire sur l’adversaire plutôt qu’à la  conciliation.

Les oeuvres d'Ilan Greilsammer

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......