LE DIRECT
Contes du matin

Les contes du matin


Plein chant, 2009

Description

Dans la petite ville, recueil de contes dont le centre est la cité bourbonnaise qui vit naître Charles-Louis Philippe en 1874, fut le dernier livre qu'il ait préparé avant sa mort, en décembre 1909. Il restait alors un certain nombre de contes non recueillis en volume. La Nouvelle Revue Française en entreprit l'édition et publia les Contes du Matin en 1916, une suite aux personnages et aux thèmes variés, situés de la petite à la grande ville, principalement Paris, en passant par quelques « exotismes », selon l'expression de David Roe. Ces Contes du Matin doivent leur titre au journal Le Matin où Philippe les publia. Son regard à la fois attendri et sans concession s'y exerce avec une sensibilité nourrie d'un sens profond de la psychologie des petites gens qu'il peint affectueusement, avec leurs défauts, leur humanité, l'oppression des contradictions sociales et économiques indéchiffrables qui pèse à jamais sur eux, qu'il peint aussi avec plus ou moins implicitement un large mépris envers les parvenus et les puissants et une pointe de cynisme quand il s'agit des « apaches ».

Dans la petite ville, précédemment réédité sous nos presses, et les présents Contes du Matin rassemblent la totalité des contes de Philippe. Cette édition, complétée de textes jusqu'alors dispersés et publiés en 2009, à l'occasion du centenaire de la mort de Charles-Louis Philippe.

L'oeuvre de Charles-Louis Philippe

Les dernières publications sur Charles-Louis Philippe

Les contes du matin (Les petits chiens et la Rencontre) de Charles-Louis Philippe
30 min
image par défaut
image par défaut

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.