LE DIRECT
Les fils de la Médina - Naguib Mahfouz

Les fils de la Médina


Sindbad (Actes Sud), 2003

Description

Sur les ruines de palais fatimides a poussé la Gamaliyya, un quartier du vieux Caire. Fasciné par la vie truculente qui pullule sur ces splendeurs souterraines, Mahfouz fait ici de la Gamaliyya le microcosme de l'humanité. Et de ce monde qui oscille au fil des rumeurs de la ville ou voltige sur les fumées somnolentes du haschisch, s'élève parfois la voix du poète populaire, disant l'évasion, proférant l'illusion, tandis que se succèdent des protagonistes qui mobilisent les ferveurs du petit peuple et suggèrent les trois révélations. Parce que la censure l'identifia comme une "scandaleuse" transposition de l'histoire sainte dans la chronique familière des hommes, ce fastueux roman-parabole, l'un des plus merveilleux de Mahfouz, fut interdit en Egypte, malgré l'intervention du président Nasser en personne : il fut donc édité à Beyrouth, en 1967, sous une forme légèrement expurgée.

Les oeuvres de Naguib Mahfouz

bibliography

Les noces du palaisNaguib MahfouzSindbad (Actes Sud), 2015

Les fils de la Médina - Naguib Mahfouz

Les fils de la MédinaNaguib MahfouzSindbad (Actes Sud), 2003

Les dernières publications sur Naguib Mahfouz

Naguib Mahfouz (2/2) : Trouver un style
59 min
La Compagnie des auteurs
LE 26/04/2018
Sa « Trilogie du Caire », entremêlant parcours d’une famille et fresque socio-historique de l’Egypte de la première moitié du XXè siècle l’a rendu célèbre....
Naguib Mahfouz (1/2) : La vie réglée de Naguib Mahfouz
58 min
La Compagnie des auteurs
LE 25/04/2018
Resté presque toute sa vie dans sa ville natale du Caire, dont la ruelle, le bureau et les cafés l'inspiraient, Naguib Mahfouz a même refusé de se rendre...
Une semaine en Afrique (2/5) : Avec Naguib Mahfouz (Egypte)
58 min
Un été de lectures | été 14
LE 07/08/2012
Lecture de "Récits de notre quartier" de Naguib Mahfouz par Abel Aboualiten. Se remémorant ses années de formation, l’éveil de ses sens, l'écrivain égyptien,...
À venir dans ... secondes ...par......