Programmes

Les Lettres persanes de Montesquieu

Sous la direction de Christophe Martin

Publiées pour la première fois en 1721, les Lettres persanes offrent le paradoxe d'une oeuvre ayant bénéficié d'un succès immédiat et vite devenue un « classique », objet de très nombreuses imitations et d'innombrables commentaires, bref d'une oeuvre semblant n'avoir plus guère de secret à révéler ; mais qui, a bien des égards, reste pourtant quasi insaisissable. Non seulement, parce que cette « espèce de roman » (selon la désignation tardive des « Quelques réflexions sur les Lettres persanes » publiées de manière posthume en 1758) se dérobe à toute catégorie générique clairement identifiable, mais parce que le dispositif épistolaire conçu par Montesquieu repose à la fois sur le principe d'une fragmentation de la matière et sur celui d'une « chaîne secrète et en quelque façon inconnue » (selon une autre formule fameuse de ces mêmes « Réflexions ») qui impose de lire l'oeuvre au croisement de la fiction et de la philosophie, de l'économie des passions et de la réflexion morale, de la satire et du discours politique. C'est précisément cette série d'articulations que les seize études ici réunies s'efforcent de saisir. Traitant de sujets distincts et aussi variés que possible, elles se rejoignent toutes néanmoins clans une même exigence : lire les Lettres persanes non pas en focalisant l'attention sur tel ou tel aspect qui rendrait plus ou moins aveugle à tous les autres, mais en prenant la mesure d'un jeu de métaphores généralisées qui implique de mettre en regard l'Orient et l'Occident, le roman de sérail et les considérations théoriques, la réflexion politique et le discours satirique sur la France du temps.

Ecouter le direct
Le direct