LE DIRECT
Les massacres de la Révolution culturelle

Les massacres de la Révolution culturelle


Buchet Chastel

Description

En lançant, en 1966, la Révolution culturelle, Mao ouvrait pour la Chine une période de terreur qui ne s'est achevée qu'avec sa mort, dix ans plus tard. Les victimes se sont comptées par millions. Pourtant, longtemps, l'Occident a été fasciné par ce mouvement immense qui semblait vouloir faire table rase du passé en prétendant donner le pouvoir au peuple et à la jeunesse. Aujourd'hui, en Chine, le travail de mémoire reste à faire. A la lecture des textes et récits rassemblés dans ce livre par l'historien sino-américain Song Yongyi, on découvre non seulement l'ampleur du drame, mais son inhumanité absolue. Une cruauté inimaginable, un cynisme total, une folie collective, ont été à l'oeuvre. A la fin de sa vie, Mao, pour conserver un pouvoir qu'il sentait chancelant, a transformé des centaines de milliers de Chinois en bourreaux sanguinaires et en assassins. Et l'on comprend que cette folie a été l'antichambre du génocide perpétré par les Khmers rouges au Cambodge. Ce document exceptionnel permet de prendre enfin la mesure de la souffrance endurée par le peuple chinois pendant une décennie. Pour Song Yongyi, c'est une manière de dire : « Plus jamais ça ! » -Présentation de l'éditeur- Préface de Marie Holzman et traduction de Marc Raimbourg.

À venir dansDans    secondess