LE DIRECT
Les rebelles du football de Bernard Morlino

Les rebelles du football : portraits de 40 footballeurs libres et engagés


Tana, 2016

Description

«L'art ce n'est pas du sport», estime Woody Allen. Il a raison. En revanche, le sport c'est de l'art. Et le football en particulier quand il est pratiqué par des joueurs à très fort caractère qui parviennent à se fondre dans un collectif sans perdre leur personnalité.

L'album rend hommage aux rebelles du football qui se sont battus contre les dictatures, comme Afonsinho et Sócrates, pour imposer la démocratie au Brésil. L'Autrichien Sindelar refusa de porter le maillot nazi quand Hitler a envahi l'Autriche. Puskás a fui la Hongrie, sous le joug communiste, pour aider les réfugiés politiques quand il jouait au Real Madrid. Mekhloufi, renonça à la gloire en France pour former la première équipe d'Algérie. Didier Drogba a fait cesser les armes en Côte d'Ivoire. Diagne milita pour que les footballeurs français deviennent professionnels en 1932. Kopa a oeuvré pour que les joueurs ne soient plus des «esclaves». Maradona et Romario sont deux notoires opposants à la FIFA corrompue. Il ne faut pas confondre les vrais rebelles avec les pantins médiatiques qui ne pensent qu'à la gloriole.

L'album est préfacé par Éric Cantona qui a fait flotter le drapeau français à Manchester United, ouvrant l'Angleterre à tous ses compatriotes. «Seuls les mauvais élèves font avancer le monde parce qu'ils ne copient personne» a dit Orson Welles. Voici l'herbier des plus considérables.

Les dernières publications sur Bernard Morlino

Les rebelles du football
2 min
Le Portrait du jour
LE 13/06/2016

Après les violences entre supporters russes et anglais à Marseille samedi, ce n'est pas l'image d'un sport "pacificateur" qui vient en premier, et pourtant...

image par défaut
30 min

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close