LE DIRECT

Les sentiments du capitalisme


Seuil, 2006

Description

Le capitalisme présente, dit-on, un visage froid. Individualisme, désenchantement, division du travail, rationalisation... : autant de portes d'entrée dans ce monde sans états d'âme, héritées d'une longue tradition de sociologues, d'historiens et d'économistes.

Aurait-on oublié que les sentiments sont des acteurs majeurs de l'histoire du capitalisme et de la modernité ? et qu'elle a favorisé le développement d'une nouvelle culture de l'affectivité engageant le moi privé à se manifester plus que jamais dans la sphère publique ?

C'est ce « capitalisme émotionnel », qui pousse l'individu à la réalisation la plus intime de soi, qui s'approprie les affects au point de transformer les émotions en marchandises, et qui culmine aujourd'hui dans les nouvelles formes de sociabilités nées de l'Internet qu'explore ici Eva Illouz.
(éditeur)

Les dernières publications sur Eva Illouz

Pandémie, ce qui a déjà changé (5/5) : Les relations amoureuses
16 min
L'Invité des Matins
LE 15/05/2020
Ce matin, pour clôturer notre série "Pandémie : ce qui a déjà changé", place aux relations amoureuses. Après deux mois de confinement et une crise sanitaire,...
Eva Illouz : "Le foyer domestique ne peut pas être un monde"
image par défaut
1h29
image par défaut
44 min

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close