LE DIRECT

Les stoïciens I: Zénon, Cléanthe, Chrysippe


Belles lettres, 2000

Description

Zénon de Citium (env. 334-262 avant J.-C.), Cléanthe (env. 331-230) et Chrysippe (env. 277-206), qui ont successivement dirigé le Portique (Stoa), sont les trois figures maîtresses de l'Ancien Stoïcisme.

Du stoïcisme ancien on ne connaît souvent que sa postérité éthique, à laquelle il ne se réduit pas quelle qu'en soit l'importance. Avec ses trois parties, physique, logique, éthique, il développe en effet la première philosophie systématique, et donne pour la première fois à la logique un statut de partie, et non plus de simple instrument.

Ce livre cherche à présenter ces deux innovations - innovation du système, innovation d'une logique conçue comme partie. Il s'attache également à illustrer comment le stoïcisme s'inscrit, en amont, dans une tradition ouverte par Platon et Aristote qu'il parachève ; comment, en aval, il demeure très présent dans la tradition de la philosophie occidentale : dans le Dieu ou la Nature de Spinoza, dans certains traits de l'harmonie leibnizienne, par exemple, jusque dans l'impératif catégorique kantien, voire dans l'affirmation nietzschéenne. Que Nietzsche détache le stoïcisme de son fondement cosmologique n'implique pas qu'il y fasse lui-même exception.

  • -4e de couverture-

L'oeuvre de Frédérique Ildefonse

Les dernières publications sur Frédérique Ildefonse

Les stoïciens (1/3) : Chrysippe et Zénon : aux sources du stoïcisme
54 min
Les Chemins de la philosophie
LE 25/01/2016

"Supporte et abstiens-toi" : le stoïcisme se réduit-il à cette maxime éthique ? Non! La philosophie stoïcienne est extrêmement riche, et comporte toute...

image par défaut
29 min
image par défaut
8 min
image par défaut
59 min

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.