LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Les Vagues


Folio Classique, 2012
Description

Publié en 1931, ce texte se compose d'une succession de monologues intérieurs entrecroisée de brèves descriptions de la nature évoquant le flux et le reflux des vagues dans la mer. Un roman silencieux, hymne à l'amour de la vie.

Tandis que les vagues déferlent sur le rivage, six voix s'élèvent en contrepoint, celles de trois filles et de trois garçons, qui parlent dans la solitude, se racontent, s'entrelacent, et pleurent la mort de leur ami Percival.

Ce livre n'est pas dans le droit fil des ouvrages qui, de La Chambre de Jacob et Mrs Dalloway à Vers le Phare, puis des Années à Entre les actes, ont fait de Virginia Woolf la romancière la plus originale du XXe siècle anglais, mais une élégie, un poème en prose, où alternent souvenirs heureux et sombres de l'enfance, communions éphémères, rencontres manquées, amour de la vie et fascination de la mort. Chaque image fait surface un bref instant, à la manière de cet aileron entrevu un jour sur la mer vaste et vide, source de terreur et d'extase. Les vagues, de leur grondement sourd et éternel, referment le livre comme elles l'avaient ouvert.

« Du moins ai-je tenté de saisir ma vision et, si je n'y suis pas parvenue, j'aurai tout de même jeté mes filets dans la bonne direction. »

Virginia Woolf (Journal)

Les oeuvres de Virginia Woolf

Orlando

OrlandoVirginia WoolfLe livre de poche, 1928

Les dernières publications sur Les Vagues
Écrire dans la modernité
58 min
La Compagnie des auteurs
LE 26/01/2016
Deuxième numéro de La Compagnie des auteurs d'une première semaine consacrée à l'écrivaine britannique Virginia Woolf (1882-1941) sur la modernité de son...
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......