LE DIRECT
Lettre ouverte à celles qui n'ont pas (encore) d'enfants

Lettre ouverte à celles qui n'ont pas (encore) d'enfants


Plon, 2018

Description

À 44 ans, écolo, nullipare, c'est-à-dire  sans enfant, Laure Noualhat s'interroge sur ce qui pousse la société  actuelle à transformer les enfants en banals produits. Toutes les femmes  semblent en vouloir, surtout celles qui ne peuvent pas en avoir... Trop  vieilles, trop seules, trop amoureuses d'une autre femme, elles ne sont  pas infertiles, elles ont besoin de la médecine pour accéder à leur  désir de chérubin. Et cette PMA pour toutes arrive à grands pas...

Si  les enfants sont le produit de l'amour, avec la PMA ils deviennent un  produit tout court. Nous avons accouché du monde où on les fabrique à la  demande pour assouvir des envies sans fin. À travers des rencontres  touchantes où le désir se monnaie cher, le livre lève le voile sur une  médecine devenue service. Un gigantesque marché est né. Les cliniques  procréatives engrangent les bénéfices, les médecins se régalent, les  clients choisissent les matières premières et des enfants naissent, pour  le meilleur ou pour le pire.

Comme tous les marchés, il  connaît des dysfonctionnements, des ratés, des lois hypocrites, des  escroqueries, des inégalités et une foule de clients déçus. Que  raconte-t-il de notre histoire humaine ? Quels enfants faisons-nous ?  Quels nouveaux romans familiaux écrivons-nous ? À quel prix ?

Pourtant,  une « vie sans » est possible, elle peut même être heureuse et,  parfois, préférable. À condition de visiter son désir et d'écouter son  non-désir.

Les dernières publications sur Laure Noualhat

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close